L'actualité des Entreprises publiques locales

Création d’entreprise : les Ruches d’entreprises Nord de France bourdonnent de projets

Publié le 29 juin 2015

En 25 ans, les Ruches d’entreprises Nord de France ont accompagné plusieurs milliers de porteurs de projets de création d’entreprise.

La future ruche de l’éco-quartier de l’Union.©TANK architectes

Avec la fusion des structures de Tourcoing et Roubaix dans le cadre de la création de l’éco-quartier de l’Union (qui s’étend sur les villes de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos), la Société publique locale (Spl) Ruches d’entreprises Nord de France dispose à présent de 20 000 m2 de locaux. Ces locaux sont destinés à accueillir les porteurs de projets de création d’entreprise. « La Spl devient ainsi l’un des plus gros opérateurs en France pour l’accompagnement à la création d’entreprises », confie Jean-Philippe de Ochandiano, directeur de la Spl.

Depuis l’ouverture de la première structure en 1988, les Ruches d’entreprises ont accompagné plusieurs milliers de porteurs de projet. Novatrice à l’époque, la démarche s’inscrivait dans un contexte de désindustrialisation profonde du Nord-Pas-de-Calais et de montée en compétences des collectivités en matière économique. « Il s’agissait de travailler sur la revitalisation et la reconversion économique du territoire en s’appuyant sur la capacité créatrice des habitants », raconte Jean-Philippe de Ochandiano. Aujourd’hui, 10 structures maillent le territoire de Dunkerque à Maubeuge, et une 11e ruche va voir le jour à Valenciennes début 2016. Ces Ruches proposent accompagnement, formation, mise en relation et hébergement aux porteurs de projets de création d’entreprise.

Donner des ailes aux nouvelles entreprises

Sélectionnés par un comité d’agrément, les porteurs de projets sont accompagnés pour une durée moyenne de 1 à 4 ans. « Les candidats signent généralement une première convention de 48 mois, mais ils ont la possibilité de repasser en comité pour bénéficier d’un accompagnement pendant la phase de développement de leur entreprise », souligne Jean-Philippe de Ochandiano. 210 entreprises sont actuellement sous contrat, dont 140 en accompagnement. Les autres sont simplement hébergées ou domiciliées.

Elsa Bellanger/Naja

 

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK