L'actualité des Entreprises publiques locales

Anjou : Une offre calée sur les besoins des industriels

Publié le 9 décembre 2014, par Patrick Cros/Naja

Adossée à la Sem d’aménagement Sodemel, la Sem Anjou Développement Economique (Semade) a été créée en 2005 par le Conseil général de Maine-et-Loire pour offrir des solutions immobilières aux industriels qui se développent ou souhaitent s’installer dans le département. Elle crée ou réhabilite des bâtiments adaptés à leurs besoins.

Soreel dans son nouveau bâtiment. © Semade

En calant son offre immobilière sur les besoins des industriels qui la contactent, la Semade a su attirer les entreprises dans un département en concurrence avec d'autres territoires. « L'objectif est de générer de nouvelles activités, créatrices d'emplois et de retombées économiques pour l'Anjou », commente Freddy Durandet, responsable de la communication de la Sodemel et de la Semade. Plus de 1 300 emplois ont ainsi déjà été hébergés dans des bâtiments construits par la Sem au cours des huit dernières années. « Avant même la création de la Semade, plusieurs entreprises avaient manifesté leurs besoins en immobilier pour se développer sur le département, explique Freddy Durandet. Il était nécessaire de mettre en place une structure de portage financier pour répondre à leurs demandes ».

Douze projets ont déjà été portés par la Semade pour 35 M€ d'investissement. Des start up comme de grands groupes ont ainsi décidé de d'installer ou de renforcer leur présence sur le territoire, comme Zannier et LVMH, ou les PME locales Pack Alim et Lost Grand Saloir. Les entreprises sont locataires de la Semade et peuvent ensuite racheter l'immobilier comme l'ont déjà fait le fabricant de chaussures Pindière et l'équipementier électrique Soreel.

Électronique et chocolat
Parmi les nouveaux développements industriels, grâce au soutien de la Semade : celui du chocolatier Guisabel. Le projet, engagé en juin 2013, a débouché sur la livraison de bâtiments flambant neufs au début de l'été. La trentaine d'employés déjà basée à Candé, à 30 kilomètres d'Angers, s'est installée dans un espace de bureaux et d'ateliers plus important, capable de pérenniser sur le territoire la croissance de l'entreprise. Si l'outil de production devient plus adapté, les acheteurs profitent également d'une salle de dégustation et de vente dédiée. « La Sodemel est également intervenue en tant qu'aménageur, précise Freddy Durandet. Elle a viabilisé le site dans une nouvelle zone artisanale, pour le compte de la communauté de communes de Candé ».

Autre exemple : Soreel. Depuis mai 2009, l'équipementier électrique et électronique occupe un nouveau bâtiment sur la zone économique du Cormier à Cholet. Confiée à la Semade, la réalisation de ce projet a permis au groupe numéro 3 mondial dans ce domaine, d'accéder à des locaux plus grands et plus fonctionnels. « Avec ce site comme vitrine et une compétitivité renforcée, l'entreprise s'engage non seulement sur le territoire sur le long terme, mais a également déjà créé plusieurs dizaines d'emplois », commente Freddy Durandet.

Top

Rechercher