L'actualité des Entreprises publiques locales

Valence, nouvelle halte fluviale en 2015

Publié le 1 avril 2014, par Patrick Cros/Naja

La capitale de la Drôme réhabilite un ancien port romain pour créer une nouvelle escale fluviale sur le Rhône. Une voie piétonne reliera en quelques minutes le débarcadère au centre historique et aux attractions touristiques de la ville. Inauguration au cours du printemps/été 2015.

Installée au bord du Rhône depuis l'antiquité, Valence veut valoriser son accès fluvial historique. © DR

Installée sur la rive gauche du Rhône depuis l’antiquité, Valence renoue aujourd’hui avec ses origines fluviales. Abandonnés depuis plus d’un siècle, les quais qui ont fait sa richesse dès l’époque gallo-romaine, retrouvent une nouvelle jeunesse, sous l’impulsion de la Ville et de la Communauté d’agglomération Valence-Romans Sud Rhône-Alpes, dans le cadre du Schéma de développement touristique du territoire. « Grâce à cette infrastructure existante, l’investissement est d’environ 350 000 euros, incluant les études de sol, d’impact et hydraulique », précise Eric Chapand, directeur général de la Spl qui gère l’Office de Tourisme et des Congrès de Valence Sud Rhône-Alpes.

L’inauguration est prévue au coeur de la prochaine saison touristique, en mars 2015. Une aubaine pour les 3 000 croisiéristes hebdomadaires qui devaient jusqu’à présent faire escale à une vingtaine de kilomètres au Nord (à Tournon – Tain-l’Hermitage) ou au Sud (à La Voulte) pour venir visiter cette commune inscrite au réseau national des 120 Villes et Pays d’Art et d’Histoire. Une voie piétonne reliera en quelques minutes les débarcadères au centre historique via le Parc Jouvet, principal espace vert de la ville.

Une trentaine de paquebots à l’horizon 2015

« Il y a un véritable enjeu pour les territoires à équiper, aménager et réinvestir leurs bords de Rhône qu’ils avaient abandonnés dans les années 1970 », commente Eric Chapand. Le défi est important pour cette agglomération qui vient de monter en puissance, passant de 11 à 51 communes. Le nombre de paquebots de 150 à 200 passagers qui longent ses côtes entre mi-mars et mi-octobre a plus que doublé en quatre ans, passant de 11 à 24 aujourd’hui. Pas moins de 30 sont attendus en 2015, opérés par des compagnies comme Croisieurope, Global River Cruise ou Continental de Croisières. Située juste à côté de l’autoroute, l’escale fluviale deviendra alors une formidable vitrine pour le territoire, visible par les millions d’automobilistes qui empruntent l’A7 chaque semaine.

L’Office de Tourisme et des Congrès de Valence Sud Rhône-Alpes, qui propose un service de billetterie et change, un accès WiFi, et une boutique souvenirs au coeur de Valence, se prépare activement à cet évènement. Tous les produits touristiques adaptés aux croisiéristes sont mis en avant auprès des services marketing des armateurs ou de leurs prestataires locaux. Parmi eux : le Petit train touristique de Valence. Il devrait devenir une attraction majeure pour les familles et les passagers seniors, avides de découvrir facilement des sites touristiques phares comme le centre historique, le musée des arts et d’archéologie (qui a rouvert en décembre après rénovation et offre une superbe vue sur le Rhône) ou même déguster des spécialité locales.

 

Top

Rechercher