L'actualité des Entreprises publiques locales

La Sem Pau Pyrénées lance les ateliers « des proximités augmentées »

Publié le 10 avril 2014, par Patrick Cros/Naja

Ces ateliers innovants veulent sensibiliser les Epl au potentiel des plates-formes numériques, notamment dans le domaine des zones d’activités économiques, du tourisme, du logement social et des loisirs. Selon la Sem Pau Pyrénées, qui expérimente depuis un an sa propre plate-forme, des solutions numériques peuvent « enrichir les missions d’intérêt général d’acteurs de type Epl ou la qualité des relations entre Epl, clients et partenaires ».  

La plate-forme de services WeekMeUp met en avant le potentiel d'un management numérique des services de proximité dans un parc d'activité comme Pau Cité Multimédia. © Pau Pyrénées

Que peuvent apporter des leviers numériques aux missions d’intérêt général et de service aux publics ? C’est la question à laquelle veulent répondre les ateliers « des proximitées augmentées » prévus dès cette année par la Sem Pau Pyrénées. « Il existe, à travers la mise au point de solutions numériques de proximité, un potentiel significatif de développement de services à forte valeur ajoutée en termes d’usages et créateurs d’emplois », explique Christelle Baudry-Jambes, directrice générale de la Sem.

Le projet expérimental Pau Cité Multimédia Plus (PCM+), a permis de concevoir la plate-forme de services WeekMeUp (WMU). Il a été lancé en 2012, par la Sem Pau Pyrénées, l’université de Pau et un réseau d’entreprises partenaires, avec l’appui du Conseil régional d’Aquitaine. L’expérimentation dans le pôle d’activité Pau Cité Multimédia, construit et géré par la Sem, a montré le potentiel de la formule. Les 1 200 personnes travaillant dans les 35 entreprises du parc d’activité bénéficient désormais d’une plate-forme numérique qui les met en relation avec des producteurs ou services de proximité et développe les activités et liens entre salariés.

Enrichir les missions des Epl

« L’intérêt est multiple, commente Christelle Baudry-Jambes. Le projet a permis d’enrichir les relations entre la Sem et ses clients – les entreprises du pôle d’activité et leurs collaborateurs – mais aussi ses partenaires. La plate-forme numérique a également consolidé les coopérations inter-entreprises et les liens des entreprises avec le territoire, tout en développant la convivialité au sein de la zone d’activité. »

La Sem envisage maintenant d’élargir ses ateliers à l’ensemble des Epl intéressées, « afin non seulement de présenter la plate-forme de services WeekMeUp mais surtout de permettre à d’autres projets d’Epl augmentée de proposer leurs solutions ou de présenter leurs critiques, précise Christelle Baudry-Jambes. L’objectif premier consiste à montrer de quelles manières et sous quelles conditions des solutions de management numérique sont à même d’optimiser les missions d’intérêt général ». Le champ des domaines concernés serait vaste. Parmi les thèmes qui seront abordés lors de futures rencontres annuelles ou trimestrielles : la maîtrise et l’exploitation d’infrastructures numériques, la conception et lancement de plates-formes de services et de relations augmentées, « ou encore d’actions de formation ou de démocratisation des solutions digitales, ou de politiques de promotion numérique d’une Epl ».

Top

Rechercher