L'actualité des Entreprises publiques locales

Poitiers : Un référentiel pour répondre aux attentes des seniors

Publié le 21 mars 2014, par Patrick Cros/Naja

Après plus de 3 ans de travail, Sipéa Habitat, le centre socio-culturel des Trois-Cités et un consultant expert* ont conçu un référentiel unique en France, en concertation avec les acteurs locaux. Baptisé I2HS (Innovation Habitat Habitant Senior), il permettra de mesurer les atouts et les points faibles d’un territoire dans sa capacité à répondre aux besoins présents et à venir des seniors.

La résidence intergénérationnelle réalisée par Sipéa au coeur du quartier des Trois Cités. © Sipéa

Rassemblés le 30 janvier à Poitiers, sous l’impulsion de Sipéa Habitat et du centre socio-culturel du quartier des Trois Cités, plus de trente acteurs du territoire impliqués dans la problématique des seniors ont donné le coup d’envoi d’une phase test d’un an au référentiel I2HS (Innovation Habitat Habitant Senior). A la fois éthique, méthode et outil au service des collectivités, ce dispositif innovant mis au point avec toutes les parties prenantes concernées veut croiser les problématiques de l’habitant, de l’habitat et des espaces publics et privés. Tous les paramètres qui conditionnent la vie des populations les plus âgées sont pris en compte, aussi bien en matière de vie sociale que de services, d’espace public et de logement.

« L’expérimentation se fera dans un premier temps sur trois sites, dont les Trois Cités, mais une fois affinée son principe sera reproductible à d’autres quartiers ou communes, quels ques soient les territoires », explique Gérard Gorgette, directeur général de Sipéa Habitat, Sem immobilière de 3 600 logements. Le travail qui sera réalisé au cours des prochains mois vise à mieux cerner les atouts de ces sites et les marges de progrès sur lesquelles travailler pour contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des seniors. « Le référentiel permettra d’identifier finement les points forts et les points faibles des quartiers afin d’envisager les actions nécessaires ».

Un acteur du bien vivre ensemble

Soutenue par le Fonds d’intervention pour le logement locatif social (FILLS), la Fondation de France et la Scet, filiale de la Caisse des Dépôts, cette action pilote a l’ambition d’anticiper les mutations de notre société. « A l’horizon 2050, l’Insee prévoit que le nombre de personnes âgées de 60 à 74 ans va doubler et celui des 75/84 ans va tripler, commente Gérard Gorgette. Quant aux seniors de plus de 85 ans, ils seront quatre fois plus nombreux ». La Sem s’affirme comme « un véritable acteur du territoire pour le bien vivre ensemble et dépasser le simple rôle de bailleur social qui construit des logements et encaisse les loyers ». Dans cette dynamique, Sipéa Habitat est « en relation permanente avec les autres acteurs locaux ».

La transformation par Sipéa Habitat d’un immeuble de la cité Saint-Cyprien en résidence intergénérationnelle, avec l’appui de l’Anru, illustre bien cette politique. « C’est un vrai projet de vie, réalisé en concertation avec les habitants, qui prend en compte le vieillissement de la population dans toutes ses dimensions ». Entièrement réhabilitée avec des espaces plus larges adaptés, désormais en classe A au niveau énergétique, la résidence sera inaugurée cette année. Dans l’esprit d’I2HS, cette ouverture s’accompagne « d’un travail au niveau des espaces publics et d’un espace service santé, au coeur d’un quartier à la vie sociale très riche, avec entre autres un centre socio-culturel réputé pour son dynamisme ».


* René Amberg, consultant spécialisé dans les projets solidaires

 

Top

Rechercher