L'actualité des Entreprises publiques locales

Centre aquatique de l’Amandinois : les scolaires se jettent à l’eau !

Publié le 21 février 2014, par Patrick Cros/Naja

Après 8 ans d’études et de travaux, le Centre aquatique de l’Amandinois a ouvert ses portes le 14 février. La ministre de la Jeunesse et des Sports, Valérie Fourneyron, s’était déjà déplacée en décembre pour saluer la création de cet équipement intercommunal innovant. Ouvert à tous les publics, il optimisera l’apprentissage de la nage par l’ensemble des scolaires des 18 communes membres de la Spl gestionnaire du site, à travers un même projet pédagogique.

Le Centre aquatique intercommunal de Saint-Amand les Eaux (59) a ouvert ses portes le 14 février dernier. © DR

En se regroupant à travers une Spl, 18 communes* de la communauté d’agglomération de la Porte du Hainaut (Nord) ont permis de faire sortir de terre un équipement moderne de haut niveau, capable d’initier à la nage l’ensemble des 4 500 élèves, collégiens et autres enfants de l’agglomération. Inauguré le 20 décembre en présence de la ministre de la Jeunesse et des Sports et d’autres personnalités, comme le double médaillé d’or aux championnats du monde de Barcelone Fabien Gilot, le centre aquatique a ouvert ses portes le 14 février.

Dès la fin des vacances, il sera à la disposition des scolaires du lundi au vendredi, aux heures de cours, et ouvert à tous les publics le reste de la journée et de la semaine. La capacité est de 750 baigneurs. Les 55 000 habitants du territoire bénéficieront d’un tarif privilégié, mais le site n’est pas fermé aux amateurs de piscine vivant au-delà de ses frontières. Les sportifs de haut niveau sont également les bienvenus : le bassin est homologué pour organiser des compétitions nationales avec ses dix couloirs de 2,50 mètres de large et ses gradins de 350 places. Derrière de grandes verrières qui laissent largement entrer la lumière naturelle, tous pourront profiter d’un bassin en acier inoxydable de 625 m² et d’un bassin balnéo-ludique de 350 m² avec lits et jets massants, jets d’eau et bulles bouillonnantes.

Une production électrique innovante

Innovation et développement durable sont également au rendez-vous, avec un toit végétalisé et un système de production d’énergie original. Une pompe à chaleur à géométrie verticale sur nappe, faiblement énergivore, récupère quatre degrés d’une eau captée à 40 mètres de profondeur pour les transformer en électricité, couvrant ainsi les deux-tiers des besoins du centre. « L’eau de la nappe aquifère, de haute qualité, est également utilisée pour remplir les bassins », précise Franck Baudoux, directeur général de la Spl gestionnaire du centre aquatique.

Au total, 17,8 millions d’euros ont été investis dans ce centre aquatique de nouvelle génération, porté par la Région, le Département, l’Agglomération, le Feder et l’Ademe et autres partenaires. Pour autofinancer son fonctionnement, le site propose également des activités payantes variées comme l’aquagym, l’aquabike, l’aqua rumba ou encore les bébés nageurs. L’ouverture était attendue avec impatience par les collectivités comme par les habitants : après 39 ans de bons et loyaux services, l’ancienne piscine de Tournesol pourra définitivement fermer ses portes en juin.


* Les communes membres de la Spl sont Bousignies, Brillon, Bruille-Saint-Amand, Escautpont, Flines-lez-Mortagne, Hasnon, Lecelles, Maulde, Millonfosse, Mortagne-du-Nord, Nivelle, Rosult, Rumegies, Saint-Amand-les-Eaux, Sars-et-Rosières, Thun-Saint-Amand, et Vieux-Condé.

Top

Rechercher