L'actualité des Entreprises publiques locales

Rennes : Un groupe d’Epl d’aménagement à l’écoute du passé

Publié le 16 janvier 2014, par Patrick Cros/Naja

La Sem Territoires & Développement, la SAS de portage immobilier Territoires & Perspectives et deux Spla, Territoires Publics et Via Silva, forment un groupe d’Epl qui s’occupe d’aménagements clés pour Rennes Métropole. Des diagnostics archéologiques sont réalisés fréquemment, comme pour ce projet d’écoquartier Via Silva où une voie romaine devrait être valorisée.

Des fouilles archéologiques sont prévues à Rennes pour le projet ViaSilva 2040 dont l'ambition est de « construire la ville de demain ». Ici, le futur institut de recherche technologique IRT B-com © Jean-Pierre Meignan, architecte

Le groupe d'Epl participe activement à l'aménagement durable et au renouvellement urbain de la métropole rennaise et intervient aux côtés de Rennes Métropole et des communes membres de l'agglomération. « Principal aménageur du bassin rennais nous contribuons au développement cohérent de la métropole depuis près de quarante ans », confie René Bondiguel, directeur général avec, entre autres, de grandes opérations d'aménagement urbain en cours dans la capitale bretonne : réhabilitation du centre historique de Rennes, EuroRennes, la Courrouze, Via Silva 2040, ou encore le chantier Maurepas – Le Gast.

Dans cette région au passé riche, les diagnostics archéologiques sont un paramètre incontournable dans beaucoup de ces projets. « En fonction des résultats, nous sollicitons après mise en concurrence des opérateurs agréés tel que l'Inrap Grand Ouest ou Eveha, dont le savoir-faire et des équipes conséquentes permettent généralement de réduire le temps de fouille à moins d'un an ». L'enjeu est important à la fois en termes financiers et de maîtrise du calendrier opérationnel.

Enjeu et opportunité
A Chavagne, au Sud-Ouest de Rennes, les fouilles archéologiques préliminaires, réalisées dans le cadre du projet de développement du quartier de la Touche, ont mis en évidence, par exemple, une occupation des lieux dès le néolithique. « Cette découverte entraîne des fouilles importantes et donc un surcoût pour la commune qui a dû demander à l'Etat une aide financière », commente René Bondiguel. Une première tranche de 10 000 m² de terrain a déjà été fouillée en 2011. En 2014, une seconde campagne de fouilles est programmée sur 62 000 m². Elle devrait occuper sur site une quinzaine d'archéologues de l'Institut national de recherches archéologiques préventives Grand Ouest pendant un an.

Autre exemple, à cheval sur les communes de Rennes, Cesson Sévigné et Thorigné Fouillard, où le vaste projet d'écoquartier ViaSilva, conduit par la Spla ViaSilva (spécialement créée en 2013) a été labellisé écocité par l'Etat. Ce dernier grand site d'extension urbaine en cœur d'agglomération, dont l'ambition est de devenir un modèle urbain en matière de développement durable, pourrait également comprendre des vestiges archéologiques enfouis. « Un diagnostic sous forme de sondages ciblés va être effectué mais aussi des études d'opportunités », commente René Bondiguel. Une ancienne voie romaine pourrait en particulier être valorisée sur la ligne de crête.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK