L'actualité des Entreprises publiques locales

Folle journée de Nantes : Un anniversaire à l’heure américaine !

Publié le 16 janvier 2014, par Patrick Cros/Naja

La Folle journée profite de souffler ses 20 bougies, du 29 janvier au 2 février, pour affirmer son ouverture au plus grand nombre. Pour cette nouvelle édition, le thème de la musique traditionnelle américaine lui permet d’élargir encore son auditoire. 2014 devrait battre tous les records !

Certains des plus célèbres negro-spirituals seront au programme du 29 janvier au 2 février avec l'American spiritual Ensemble © La Folle journée

Avec plus de 100 000 billets vendus dès l'ouverture des réservations, le 11 janvier, 2014 s'annonce une année exceptionnelle pour la Folle journée de Nantes. Toutes les places du Crossroads Quartet – programme de jazz vocal, blues et gospel – se sont par exemple vendues en … une dizaine de minutes !

Le thème choisi – Des canyons aux étoiles, un siècle de musique américaine – a séduit les publics. Véritable surprise, il annonce aussi un nouveau tournant pour le festival de musique classique qui s'élargit aujourd'hui à la musique populaire traditionnelle. Pendant cinq jours, pas moins de 1800 artistes feront vibrer l'auditorium de 1 900 places et les différentes salles de la Cité des congrès, donnant vie à un melting-pot d'influences devenu célèbre au cours du XXe siècle. Au programme : des musique de films hollywoodiens qui ont marqué leur époque, des comédies musicales, ou encore du jazz, blues, negro et american spirituals, du gospel et autres classiques venus du Nouveau monde. « De grands compositeurs qui fuyaient Staline ou Hitler se sont installés outre-Atlantique apportant leur contribution à cette musique américaine multiculturelle, riche et vivante », commente Michèle Guillossou, directrice générale de la Sem Folle journée, en charge de l'évènement.

La génération « Folle journée »
Le succès de la Folle journée est étroitement lié à la collectivité qui la porte (la Ville de Nantes) et à la Sem qui la produit : La Folle journée. L'évènement se veut à la fois populaire et de qualité, ouvert sur un large public sans galvauder les valeurs de la musique. Son travail de sensibilisation et de médiation culturelle depuis deux décennies, en particulier auprès des jeunes et des personnes âgées ou défavorisées, a porté ses fruits. Devenus parents, d'anciens scolaires assistent aujourd'hui au festival avec leurs enfants !

« La Folle journée  propose de sortir les concerts hors de leur cadre conventionnel, en favorisant la formation d'un public nouveau, de tous les âges et de tous les horizons sociaux », confie Michèle Guillossou. La Sem a cofondé avec la Ville de Nantes un fonds de dotation qui permet de lever des fonds de mécénat et d'offrir ainsi 12 000 places à un prix défiant toute concurrence*. Conscientes des opportunités apportées par l'évènement, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à le soutenir à travers des partenariats. Un club dynamique a également été créé, réunissant 70 acteurs de l'économie locale. Avec la Folle journée, culture et entreprises se mettent au diapason à Nantes !


* 5 euros la place de concert

                   

Top

Rechercher