L'actualité des Entreprises publiques locales

Un biocarburant innovant pour l’économie réunionnaise

Publié le 5 novembre 2013, par Patrick Cros/Naja

En investissant dans des entreprises et projets porteurs, la Sem réunionnaise Nexa veut soutenir l’émergence d’activités capable de doper l’économie locale. Son entrée dans le capital de Bioalgostral vise à doter l’île d’une source de biocarburant de troisième génération innovante, en cohérence avec la politique d’autonomie énergétique de la Région.

Des serres-usines, capables de produire des micro algues en quantité industrielle, vont être créés à la Réunion (ici un modèle développé par IGV Biotech) © IGV GmbH

La convention signée en juillet dernier entre la Sem Nexa, la start-up réunionnaise Bioalgostral et le spécialiste allemand IGV pourrait bien bouleverser à terme le futur énergétique de l'île. Dans une véritable relation gagnant-gagnant, les trois partenaires préparent la mise au point d'un biocarburant de troisième génération révolutionnaire à partir de microalgues. Au million d'euros apporté par l'agence de développement réunionnaise se conjuguent les travaux de recherche de Bioalgostral et l'expertise d'IGV en culture d'algue. Au programme : la création sur l'île de serres-usines « capables de produire des algues en quantité industrielle à l'horizon 2015/2016 », explique Gaston Bigey, directeur général de Nexa.

Les structures pourraient s'installer à Saint-Denis, à Sainte-Marie et dans le Sud de l'île, près de Saint-Louis. Au total, cinq à six millions d'euros seront investis, avec à la clé d'importantes retombées économiques potentielles et la création d'emplois. Trois types de productions sont prévus à partir de différentes souches d'algues, adaptées au marché du carburant, mais aussi à celui des cosmétiques et de l'agro nutrition humaine et animale. Cette opportunité économique se combine à une intéressante dimension écologique : la capacité d'absorption et de recyclage des polluants par les microalgues sera également utilisée pour valoriser les nitrates les phosphates ainsi que le CO² en les transformant en ressource.

Du biocarburant pour l'électricité locale
Produit à partir d'algues riches en lipides, le biodiesel intéresse déjà le géant de la production d'énergie renouvelable en Outre-mer « Séchilienne-Sidec » (Albioma), qui produit 60 % de l'électricité de La Réunion. Un accord a été signé pour fournir le biocarburant nécessaire au fonctionnement d'unités de production, dont une nouvelle centrale d'au moins 40 MW qui devrait voir le jour dans le Sud, suite à un appel d'offre d'Edf.

L'aide de Nexa permet à un projet ambitieux de voir le jour. Bien que référencée comme l'une des 30 start-up les plus innovantes de France, Bioalgostral manquait de financement face à la frilosité des banques dans un contexte de crise. « Notre rôle est d'intervenir dans les projets créateurs d'emplois et de richesses pour le territoire, en particulier quand l'investissement privé fait défaut », commente Gaston Bigey. Pour soutenir le développement du tourisme, par exemple, la Sem intervient également dans le projet de construction de futurs hôtels.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK