L'actualité des Entreprises publiques locales
Publié le 25 octobre 2013, par Patrick Cros/Naja

Avec Smart Grid Vendée, démonstrateur de réseaux électriques intelligents lancé en juin dernier, les partenaires du consortium porté par le SyDEV et ERDF ont l’ambition de définir de nouveaux outils de pilotage pour un réseau capable de tirer le meilleur parti des énergies renouvelables et d’une consommation modulable. La Sem Vendée Energie joue un rôle clé dans ce projet en mettant à disposition ses ressources de productions d’énergies renouvelables.

La Sem Vendée Énergie met ses outils de production d’énergies renouvelables (comme cette centrale solaire installée sur le toit de la salle de sport de Mareuil-sur-Lay) au service du démonstrateur Smart Grid Vendée. © Vendée Energie

Avec 36 éoliennes et 43 centrales photovoltaïques installées sur des bâtiments communaux, Vendée Énergie s'affirme aujourd'hui comme un acteur vendéen clé en matière de production d'énergies renouvelables. D'autant que de nouveaux projets sont en cours de développement, dans les domaines de la méthanisation et de la cogénération énergétique.

Créée en avril 2012 par le SyDEV (Syndicat Départemental d'Energie et d'Equipement de la Vendée), la Sem devient un opérateur déterminant dans le projet de réseau électrique intelligent smart grid, porté par le SyDEV et ERDF. « Six autres partenaires se sont joints au projet dont Alstom Actility, RTE, Cofely-Ineo, Legrand et le Cnam », précise Olivier Loizeau, directeur général de Vendée Energie. Conçu dans le cadre de l'Appel à manifestation d'intérêt (AMI) sur les réseaux électriques intelligents, et validé par le Premier ministre le 18 mars 2013, Smart Grid Vendée bénéficie également d'un soutien financier de l'Ademe à hauteur de 9,5 M€.

Plus de 150 collectivités impliquées
Pendant 5 ans, plus de 150 collectivités locales participeront au projet, ainsi que des industriels, start-up, chercheurs/ingénieurs, et enseignants. Budget global : 28 millions d'euros. « Des capteurs télécommandés seront, par exemple, installés sur une centaine de bâtiments publics, tels que mairies, piscines et écoles, afin de renforcer l'intelligence et la réactivité du réseau électrique et de favoriser la maîtrise de la demande en énergie », explique Olivier Loizeau. Parallèlement, de nouveaux automatismes seront installés sur le réseau pour gérer de façon dynamique les moyens de production d'énergies renouvelables gérés, entre autre, par Vendée Energie.

Des solutions informatiques innovantes de simulation et de prévision de la consommation, de la production et de l'état du réseau électrique seront également développées. En intégrant les nouvelles technologies de l'information et de la communication à la production et la gestion énergétique, le smart grid vendéen permettra « d'optimiser en temps réel la charge sur le réseau de distribution pour faciliter la meilleure intégration possible des énergies renouvelables », explique Olivier Loizeau. Il devrait permettre aussi à terme de réaliser de substantielles économies d'énergies sur le territoire. Une nouvelle page s'ouvre pour l'économie énergétique vendéenne.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK