L'actualité des Entreprises publiques locales

Haute-Normandie : L’Aquabowling des Falaises mise sur la diversité

Un article du dossier Les Epl font du sport
Publié le 11 octobre 2013, par Patrick Cros/Naja

En combinant bowling et piscine avec fitness, bien-être et restauration, l’Aquabowling des Falaises (Criquetot) a vu doubler en un an le nombre de ses abonnés. Son attractivité s’étend désormais jusqu’au Havre, Fécamp et Etretat.

L'Aquabowling des Falaises, à Criquetot. © DR

Le passage en 2012 du statut d'association à celui de Société publique locale a donné une nouvelle dimension à l'Aquabowling des Falaises, à Criquetot, en Haute-Normandie. « Cette évolution a permis d'élargir l'offre, avec l'ouverture de services supplémentaires », explique Alexandre Arnoux, directeur général délégué. « Elle nous a apporté la souplesse et les règles d'une société privée, tout en laissant à la collectivité, propriétaire de l'établissement, la transparence et le contrôle qu'elle souhaitait ».

Le bowling et la piscine, créés en 2003, ont été complétés par un centre de fitness, et un restaurant dirigé par un chef « apprécié au niveau local ». La réponse de la clientèle ne s'est pas faite attendre : le nombre d'inscriptions à l'année a quasiment doublé en quelques mois, passant de 800 à 1 500. « L'attractivité s'est renforcée dans la Communauté de communes du canton de Criquetot, mais s'est également élargie jusqu'à Etretat, à 6 kilomètres, et même jusqu'au Havre et Fécamp à une vingtaine de kilomètres », précise Alexandre Arnoux.

Fitness en semaine et bowling le week-end
A la notion de service publique s'est aussi ajoutée celle de rentabilité. « Contrairement à un groupe privé qui s'occupe souvent de ce type de structure, nous ne nous contentons pas de gérer, mais aussi de faire prospérer l'établissement », commente Alexandre Arnoux. « Le développement de nos activités a permis de réduire le coût supporté par la collectivité de façon très sensible en approchant petit à petit un objectif ambitieux d'équilibre ». D'autant que la montée en puissance de l'aquabowling n'a pas nécessité d'investissement, mais plutôt une optimisation de la structure et une adaptation à la demande de la clientèle. Modulables, les 120 m² de parquet de la salle de bowling se transforment en centre de fitness en semaine, du lundi au vendredi.

L'offre de bien-être, proposée entre autres par le spa, pourrait également s'élargir dans le futur. Le test réalisé avec un prestataire extérieur a été concluant, débouchant sur une cinquantaine de massages par mois. Criquetot veut se donner toutes les cartes pour séduire plusieurs segments de marché potentiel, et répondre aussi bien à la demande des familles, que des jeunes et des courts séjours.

Un article du dossier Les Epl font du sport
Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK