L'actualité des Entreprises publiques locales

Grenoble : GEG, acteur des « smart cities » de demain

Publié le 25 octobre 2013, par Patrick Cros/Naja

Gaz Electricité de Grenoble (GEG) profite de ses compétences en matière de production, de distribution et de fourniture de gaz et d’électricité, pour jouer un rôle moteur dans des expérimentations en cours qui tendent vers une énergie et une ville « intelligentes ».

Acteur local avec une approche multi-énergies GEG exerce à Grenoble les métiers de producteur, de gestionnaire de réseau et de fournisseur de gaz et d'électricité. © GEG

« Avec sa culture historique d'ingénierie et sa vision avant-gardiste d'une politique énergétique, la Ville de Grenoble offre un contexte favorable à un travail innovant sur les problématiques de smart city », confie Olivier Sala, directeur général de Gaz Electricité de Grenoble (GEG). La Sem est aujourd'hui sur tous les fronts pour participer à cette ville « intelligente » de demain qui se prépare. « Les systèmes énergétiques imaginés après la Seconde guerre mondiale et le premier choc pétrolier sont aujourd'hui dépassés, et le changement est inévitable », poursuit Olivier Sala. « Pour être pertinente, cette transition énergétique devra prendre en compte les spécificités de chaque territoire ».

Avec son approche multi-énergies, qui lui permet une intégration forte de différents métiers, GEG se révèle un acteur de choix dans les expérimentations en cours telles que GreenLys. Né de l'Appel à manifestation d'intérêt (AMI) lancé par l'Ademe en 2009, ce démonstrateur permet de tester et de déployer des solutions innovantes pour le système électrique. A terme, un millier de clients testeront à Grenoble et Lyon à échelle réelle ce qui peut être fait, avant un déploiement plus important.

Vers un nouveau modèle économique
«
Doté d'un budget de 40 millions d'euros, GreenLys vise à répondre à un certain nombre de problématiques clés, et pourrait permettre de définir un nouveau modèle énergétique », explique Olivier Sala. « Il faut, d'une part, déterminer l'optimum entre sécurité et qualité des réseaux, intérêt sociétal, économie et environnement et, d'autre part, démontrer et estimer la création de valeur pour tous les acteurs qu'ils soient consommateurs, producteurs, transporteurs ou distributeurs d'énergie ». Un consortium a été créé avec l'ensemble des acteurs représentatifs du secteur pour ce projet qui est entré en 2012 dans sa phase opérationnelle (ERDF, GDF Suez, GEG, INP-G, Schneider Electric, Atos, et Alstom).

GEG intervient également dans le projet d'écocité grenobloise qui comprend une action spécifique à la smart energy. « Le projet s'inscrit dans une perspective encore plus large, avec pour ambition de développer une plateforme multi-énergies », précise Olivier Sala. Grenoble fait en effet partie des 13 écocités présélectionnées par le Commissariat général aux investissements dans le cadre du programme Ville de Demain. « Tout ce qu'on apprend avec GreenLys bénéficie également à cette écocité grenobloise », ajoute le directeur de GEG. Brique après brique la ville de demain se prépare à Grenoble. 

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK