L'actualité des Entreprises publiques locales

Baie d’Armor Entreprises : Une dynamique entrepreneuriale pour les seniors

Publié le 30 septembre 2013, par Patrick Cros/Naja

Gestionnaire depuis février 2013 de la pépinière Cap Entreprises à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), la Sem Baie d’Armor Entreprises poursuit la dynamique entrepreneuriale innovante mise en place pour les seniors depuis trois ans par Inno TSD, dans le cadre du projet européen Senior Entreprise.

Le 10 septembre dernier, Jean-Charles Minier, directeur de la Sem Baie d’Armor Entreprises, a été reçu à Saint-James Palace (Londres) par le Prince Charles. © DR

Le constat est alarmant : la part des seniors ayant un emploi dans l’Hexagone est, selon l’Insee, parmi les plus faibles de l’Union européenne. Le taux d’emploi des 55-64 ans y est de 39,7 % contre une moyenne de 46,3 % dans l’ensemble des 27 pays membres. Face à cette situation, la Sem Baie d’Armor Entreprises et Inno TSD poursuivent une initiative mise en place en 2011 à Saint-Brieuc (Bretagne) pour favoriser l’esprit entrepreneurial des plus de 50 ans, dans le cadre du projet européen Senior Entreprise.

« Ce projet, validé par le comité de programmations Interreg IV B North West Europe, s’appuie sur une formation de 16 modules de 4 heures, mais aussi sur une dynamique intergénérationelle et de groupe », explique Jean-Charles Minier, directeur de Baie d’Armor Entreprises, Sem gestionnaire de Cap Entreprises, la plus grande pépinière bretonne (5 000 m² d’ateliers et bureaux), et de 11 000 m² de locaux de la communauté d’agglomération de Saint-Brieuc. « Tous les stagiaires se soutiennent pour optimiser leur formation ». L’enjeu est important dans cette région où le chômage des plus de 50 ans a plus que doublé en 5 ans. Le projet européen Senior Entreprise est venu leur apporter un souffle d’espoir, piloté par une agence de développement de la région de Dublin (la Mid-East Regional Authority) et l’association britannique PRIME (Prince’s Initiative for Mature Enterprise), financée notamment par le Prince Charles.

Une reconnaissance européenne

Après une première session en 2011/2012, une nouvelle formation a été lancée en janvier 2013 par Inno TSD dans la pépinière bretonne. Les premiers résultats sont à la hauteur des espérances : les trois-quarts de la trentaine de seniors concernés depuis 2011 ont créé leur entreprise où se préparent à le faire, dans des domaines d’activités variés. Une conférence clôturera à Bruxelles le projet, le 4 décembre prochain, au Parlement européen. La fin d’une belle aventure ? « L’aide de l’Europe s’achèvera fin 2013, mais une troisième édition est déjà prévue en 2014 par Baie d’Armor Entreprises », annonce Jean-Charles Minier, qui regrette la manque d’intérêt porté en France à ce type d’opération qui a pourtant montré sa pertinence en Bretagne, comme au Royaume-Uni et en Irlande. Si le Prince Charles a serré en septembre denier la main de Jean-Charles Minier (qui a mené le projet dans la pépinière d’entreprises de Saint-Brieuc pour la société Inno TSD de 2011 à 2013), et si une délégation flamande est venue sur place, aucun représentant de l’Etat ou d’une collectivité française ne s’est pour l’instant déplacé.

Mais la Sem est déterminée à poursuivre la dynamique lancée depuis 2011 à Cap Entreprises. Un nouveau dossier en faveur des plus de 50 ans sera déposé l’an prochain auprès de la Communauté européenne sur cette problématique du vieillissement de la population et du développement économique. Le futur professionnel des seniors est sur la sellette.

Top

Rechercher