L'actualité des Entreprises publiques locales

Tangi Saout : « Stockholm, la ville entreprise »

INTERVIEW
Publié le 22 mai 2013, par Propos recueillis par Patrick Cros/Naja

Architecte, enseignant, Tangi Saout dirige Architecture & Culture Urbaine, agence de médiation culturelle spécialiste des problématiques urbaines contemporaines*. Il accompagne du 22 au 25 mai un voyage d’étude professionnel de la Fédération des Epl à Stockholm.

Tangi Saout © S. Chalmeau

Servir le Public : Ce voyage d’étude, c’est aussi la découverte de l’un des laboratoires urbains de l’Europe ?

Tangi Saout : C’est la possibilité de mieux comprendre une culture urbaine avec toutes ses spécificités et ses problématiques contemporaines. L’objectif n’est pas seulement d’aller voir des sites, comme l’écoquartier Hammarby Sjöstad, et des Epl, comme Stockholm Vatten AB, mais d’approcher la ville dans sa globalité, de ses origines jusqu’à aujourd’hui. On est dans un territoire d’une grande modernité, dans une ville stratégique au coeur des Pays du Nord, avec son estuaire et son chapelet d’îles face à la Mer baltique. On y trouve une force d’innovation qui prend ses sources dans l’Exposition de Stockholm de 1930. L’Europe et les États-Unis dévoilèrent alors leurs avancées dans les domaines de l’architecture, de l’artisanat contemporain, du design et des produits industriels, marquant à jamais la destinée de la ville et du pays.

Servir le Public : C’est ce qui a permis à la capitale suédoise d’entrer dans le fonctionnalisme moderne et de se forger une identité innovante ?

Tangi Saout : L’exposition a effectivement montré la voie dans lequel le pays s’est alors engagé en termes d’architecture et d’urbanisme, mais aussi en termes de société avec une social-démocratie à la suédoise, entre capitalisme et socialisme, et un Etat providence. Le pays s’est transformé avec une nouvelle façon de se construire. La ville de Stockholm a particulièrement évolué dans les années 1950-1970, en se renouvelant sur elle-même et en construisant un nouveau centre, avec notamment le Kulturhuset, sorte de Beaubourg local dans le coeur historique. Vite engorgée par la circulation automobile, chaotique, avec de véritables autoroutes urbaines jusque dans son centre, la cité a encore pris un nouvel élan dans les années 1990 avec un projet ambitieux baptisé « Vision 2030 ». Un péage urbain a été installé, l’offre de transport en commun renforcée et une nouvelle politique urbaine a été dessinée.

Servir le Public : Les Entreprises publiques locales ont leur place dans cette évolution ?

Tangi Saout : Elles ont un rôle déterminant. La capitale s’est dotée d’une structure forte, sorte de holding municipale qui gère aussi bien les transports, que le logement, l’eau, l’assainissement l’énergie et l’aménagement. Baptisée « Stadshus AB », elle donne une réelle cohésion d’ensemble à toute la politique de la Ville. Aujourd’hui, forts des leçons de Hammarby Sjöstad, l’écoquartier de centre-ville, une quinzaine de nouveaux projets a été lancée sur le territoire, avec pour ambition de faire de Stockholm une des vitrines européennes en termes de développement durable, et d’ouvrir, par l’exemple, la voie aux modèles des cités de demain.


* Architecture & Culture Urbaine est une agence de médiation culturelle traitant de la fabrication de la ville contemporaine et durable. S’appuyant sur un référentiel de projets urbains et architecturaux européens et internationaux constamment actualisé, elle apporte conseil, formation et découverte au travers de voyages aux acteurs de la fabrique de la ville et notamment des Epl. – www.culture-urbaine.org


Tangi Saout : « Stockholm, the city company »

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK