L'actualité des Entreprises publiques locales

La Réunion : RMR reprend les rênes des musées régionaux

Publié le 30 avril 2013, par Patrick Cros/Naja

Successeur de la Sem Museo, la Spl RMR (Réunion des Musées Régionaux) reprend progressivement la gestion de deux musées régionaux de La Réunion, Stella Matutina et la Cité du Volcan, rénovés et modernisés, et en intègre deux autres, Kélonia et le Madoi. Une politique culturelle ambitieuse se met en place sur l’île.

Installé à Bourg-Murat, dans la Plaine des Cafres, Stella Matutina proposera en 2014 des expositions permanentes sur les différents volcans du monde, et en particulier sur le Piton de la Fournaise, volcan actif de La Réunion. © RMR

Le passage en juin 2012 du statut de société d'économie mixte à celui de société publique locale, a été l'une des grandes étapes du processus de montée en puissance des musées locaux initiée par la Région. « Les objectifs de la Spl sont avant tout de contribuer à l'attractivité culturelle de l'île, de participer au développement du tourisme culturel, et de promouvoir notre patrimoine, souligne Bruno Faustin, directeur général délégué de RMR (Réunion des Musées Régionaux). La création de richesse économique dans le monde culturel est aussi indissociable de cette Spl ».

La Cité du Volcan, ou Maison du Volcan jusqu'en 2011, est l'un des fers de lance de cette stratégie de développement. Avec de nouvelles technologies innovantes, immersives et interactives, telles que parcours 3D, cinéma 4D dynamique, salle de projection panoramique, et tunnel de lave, le site  achèvera sa transformation en octobre prochain après une réhabilitation intégrale de sa structure, et une scénographie et des espaces extérieurs repensés. Budget : 15 millions d'euros. L'ambition est d'en faire un pôle pédagogique et scientifique d'envergure internationale. Les partenariats se sont multipliés au cours des derniers mois à travers le monde pour atteindre cet objectif, et la Sem Vulcania a apporté son expertise scientifique et en matière d'animation. Le responsable des expositions temporaires de ce Centre européen du volcanisme, Philippe Dupont, est d'ailleurs l'un des anciens directeurs de la Maison du Volcan.

Un musée high-tech pour l'ancienne sucrière
Autre site culturel phare pour La Réunion, Stella Matutina est également en cours de réhabilitation depuis fin 2010 avec l'appui financier du Conseil régional. Au programme : « Un nouveau projet scientifique et culturel qui replace l'homme réunionnais au coeur du musée avec des outils multimédias modernes et attractifs tels que réalité augmentée, cartographie et archives interactives, bornes tactiles, et cinéma », explique le directeur général de RMR. En attendant la réouverture en 2014 de cette ancienne usine sucrière transformée en musée, une exposition temporaire « Stella Matutina, 1850-1798 : du sucre et des hommes », gratuite et ouverte tous les jours, « permet de faire le lien entre l'ancien et le futur du site ». Budget : 40 millions d'euros.

Les deux autres structures gérées par la Spl, le Madoi et Kélonia, viennent compléter ce réseau de parcs d'activités culturelles, scientifiques et ludiques qui visent à participer activement à l'activité économique et touristique de la Réunion. « Implanté dans un lieu de mémoire ouvert et vivant, le domaine de Maison Rouge à Saint-Louis, le Madoi (Musée des arts décoratifs de l'Océan indien) s'enrichit régulièrement de collections de qualité comme cette nouvelle exposition sur la culture chinoise, « Sur les traces du tigre », proposée du 22 décembre au 4 août », commente Bruno Faustin. Kélonia, l'observatoire des tortues marines, a pour sa part déjà acquis une notoriété internationale avec son parcours muséographique et ses actions de sensibilisation « à la sauvegarde du patrimoine naturel et culturel réunionnais associé aux tortues marines ».

Top

Rechercher