L'actualité des Entreprises publiques locales

L’Alpe d’Huez : Synergie pour un domaine

Publié le 28 février 2013, par Patrick Cros/Naja

En gérant les remontées mécaniques de sept communes de l’Oisans (Isère), la Sata a développé une dynamique qui participe au succès de l’Alpe d’Huez Grand Domaine Ski. Le domaine skiable s’affirme ainsi sur le marché international.

Le domaine skiable de l'Alpe d'Huez a été l'un des premiers en France à décrocher la certification Iso 14001. © Laurent Salino / OT Alpe d’Huez

« L’objectif est avant tout d’améliorer la qualité de l’offre ski, en se concentrant sur la qualité des pistes au cœur du domaine skiable, et en consacrant un budget soutenu à la rénovation continue des remontées mécaniques existantes », explique Jean-Christophe Hoff, directeur général de la Société d’aménagement touristique de l’Alpe d’Huez (Sata), Sem qui gère le domaine skiable des sept stations du massif de l’Oisans, regroupées derrière la marque Alpe d’Huez Grand Domaine Ski¹.

Au total, ce sont 86 remontées mécaniques et 250 kilomètres de pistes qui sont proposés, faisant de la Sata le 8e opérateur français de ski en termes de chiffre d’affaires, soit 45 millions d’euros en 2012. Plusieurs pistes mythiques ont fait la renommée du domaine comme celles du Tunnel et de Sarenne. Longue de 16 kilomètres, cette dernière descend de 3 300 à 1 500 mètres d’altitude. Des atouts mis en avant, entre autres, « par un service commercial performant et une plateforme d’appel de 15 personnes ».

Un lissage du chiffre d’affaires

« Dans un marché très concurrentiel, il faut attirer la clientèle française, mais aussi étrangère », poursuit Christophe Hoff. Conséquence : 45 % des clients de l’Alpe d’Huez sont aujourd’hui issus de pays comme l’Angleterre, la Belgique, et la Hollande. « Ce sont des marchés importants car ils assurent un lissage du chiffre d’affaires tout au long de la saison de ski, avec une fréquentation en dehors des vacances scolaires qui représentent les pics d’activité traditionnels ».

De nouveaux équipements, tels que snowpark et boardercross ont été créés au cours des dernières années pour fidéliser ces nouveaux clients. L’enneigement est également garanti par 900 canons à neige couvrant 75 kilomètres de pistes. L’objectif est désormais d’élargir cette neige de culture en assurant l’enneigement de nouvelles pistes clés comme Sarenne, mais aussi de rationaliser et moderniser les remontées mécaniques. « 60 millions d’euros, soit 25 à 30 % du chiffre d’affaires annuel, seront investis au cours des trois prochaines années », précise le directeur général de la Sata. Au programme : des télésièges plus rapides, performants et confortables.


¹ Auris en Oisans, Alpe d’Huez, Oz en Oisans, Vaujany, Villard Reculas, La Garde en Oisans, Le Freney et La Morte


Top

Rechercher