L'actualité des Entreprises publiques locales

Vierzon : Les artisans, maillon du renouveau urbain

Publié le 18 janvier 2013, par Patrick Cros/Naja

Chargée par la municipalité de Vierzon de réaliser un vaste programme de rénovation du centre-ville, la Sem Territoria a signé en novembre un accord de partenariat avec la Chambre des métiers. Objectif : sensibiliser les artisans à la montée en puissance des besoins en travaux qui s’annoncent chez les propriétaires occupants ou bailleurs de logements vétustes.

La municipalité de Vierzon a confié la concession d'aménagement du centre-ville à la Sem Territoria afin de réaliser un vaste programme de rénovation qui concerne à la fois l'habitat, le commerce et l'aménagement urbain. © DR

« Les artisans du Cher ont l'opportunité d'être partie prenante des importantes opérations de rénovation de l'habitat local à venir », explique Patrick Rivard, directeur de Territoria, Sem à qui la municipalité de Vierzon a confié la redynamisation de son centre-ville, en s'appuyant sur une Opération programmée d'amélioration de l'habitat (Opah) et de Restauration immobilière (ORI). La signature d'une convention en juin avec l'Agence nationale de habitat (Anah) a validé l'accord de l'Etat dans le financement d'une partie des travaux qu'entreprendront les propriétaires occupants ou bailleurs de logements dégradés. « Environ 300 d'entre eux sont concernés », précise le directeur de Territoria.

La Ville renforce également ce soutien à travers le programme « Habiter mieux », qui consiste à aider des propriétaires occupants sous conditions de ressources à améliorer la performance énergétique de leur logement, à hauteur de 1 500 euros. Une aubaine pour les artisans locaux qui pourraient voir ainsi leur activité à la hausse dès les prochains mois, et bénéficier d'intéressantes retombées économiques. L'intérêt pour la commune est aussi la garantie d'un travail bien fait.

Des artisans ambassadeurs
« Le Cher dispose d'un réseau d'artisans de qualité actuellement en demande de travail », confie Patrick Rivard. La signature d'une charte le 6 novembre dernier avec la Chambre des métiers va permettre de sensibiliser l'ensemble de la profession à la tâche potentielle qui l'attend dans le centre de Vierzon. Une première réunion a été organisée le 23 novembre par la Société d'économie mixte pour présenter en détail le projet et les conditions de subvention dont peuvent disposer les propriétaires. Des plaquettes ont été remises aux artisans qui deviennent ainsi « des ambassadeurs de l'opération Opah, et au-delà de l'amélioration de l'habitat ». Un point est prévu tous les six mois par Territoria avec la chambre consulaire.

« Aucun travaux avec ce type d'aide n'avait été réalisé depuis longtemps », ajoute Patrick Rivard. « Il était indispensable de sensibiliser l'ensemble des acteurs aux enjeux du projet. Le démarrage se fait en douceur, mais devrait très vite monter en puissance ».

Top

Rechercher