L'actualité des Entreprises publiques locales
Publié le 10 janvier 2013, par Patrick Cros/Naja

Le slogan « Offrir le maximum de chances aux créateurs d’entreprises » a fait mouche. Le réseau de pépinières d’entreprises Créatic, développé par Nantes Métropole et géré la Spl Nantes Métropole Aménagement, est plébiscité par les entrepreneurs et porteurs de projet. Face à la demande, il sera étoffé par un quatrième site, spécialisé TIC, en 2014.

La future pépinière TIC du réseau Créatic. © DR

Les chiffres sont plutôt éloquents, avec un taux moyen d'occupation de 92,20 %, un taux de satisfaction de 96,93 %, mais aussi un taux de pérennité à 3 ans de 91,3%. L'une des clés de cette réussite ? « La mise en  réseau des trois pépinières de Nantes Métropole, Nantes Créatic (créée en 1987), Rezé Créatic (créée en 1990), et Couëron Créatic (créée en 2008), a apporté une dynamique et une synergie innovante », commente Christine Durupt, responsable du réseau Créatic à Nantes Métropole Aménagement. Chaque entrepreneur bénéficie, entre autres, de services partagés conséquents, d'une mise en relation avec un réseau de partenaires, mais aussi de rencontres ou réunions thématiques régulières autour du développement de l'entreprise. Celles-ci portent sur des points clés, comme la sécurité informatique, les conditions générales de vente, le marketing, la communication…

« Ces échanges sont l'occasion pour les professionnels de nouer des contacts et de partager leurs réflexions », précise Christine Durupt. Autre atout : un suivi régulier, à toutes les étapes de l'évolution des entreprises, avec un hébergement en pépinière ou en hôtel d'entreprises, en fonction de la montée en puissance de l'activité et de l'ancienneté. Le réseau compte aujourd'hui 60 entreprises, représentant plus de 190 emplois.

Les TIC en ligne de mire
La Métropole veut poursuivre le développement de cette dynamique. Les trois pépinières généralistes du réseau seront complétées en 2014 par une nouvelle structure, spécialisée cette fois. « Elle sera dédiée aux entrepreneurs et porteurs de projets dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC) », annonce Christine Durupt. Cette évolution stratégique permettra à Nantes de doper le marché des TIC, dans une métropole qui rassemble déjà 670 établissements sur ce créneau. Conçu par le cabinet d'architectes nantais Tetrarc, le futur bâtiment en forme de ruche sera constitué de salles de réunion partagées, d'espaces de détente, d'un atrium, et d'espaces locatifs de 10 à 200 m², répartis sur trois étages. Le site a l'ambition de devenir le terreau des entreprises de demain sur la métropole nantaise, dans un secteur porteur d'emplois.

Top

Rechercher