L'actualité des Entreprises publiques locales

De « Folles journées » pour la région nantaise

Publié le 22 janvier 2013, par Patrick Cros/Naja

La capitale des Pays de la Loire se prépare à accueillir sa « Folle Journée », son événement musical phare de l’année, du 30 janvier au 3 février. Onze ville de la région lanceront les festivités quelques jours plus tôt, du 25 au 27 janvier, avec un série de concerts préalables.

La Folle Journée de Nantes aura lieu du 30 janvier au 3 février 2013 à La Cité, le centre des congrès de Nantes. © Marc Roger

C'est un véritable branle-bas de combat musical dans la Cité, le centre des congrès nantais. Le site va se transformer pendant cinq jours, du 30 janvier au 3 février, en temple de la musique, lieu populaire et vivant, où sera invité l'ensemble de la population, de tout âge et niveau social, amateurs comme mélomanes. « Nous avons décidé de rassembler à nouveau cette année les concerts dans un lieu unique, pour renforcer l'esprit de village musical apprécié par les visiteurs et spectateurs », confie Michèle Guillossou, directrice générale de la Spl La Folle Journée qui organise l'évènement annuel. On peut y passer la journée, pique-niquer, écouter un ou plusieurs concerts, et même croiser des artistes ou des médias dans les allées, dans une ambiance qui se veut conviviale.

« L'évènement offre une proximité exceptionnelle avec la musique et les musiciens, commente Michèle Guillossou. C'est l'occasion pour les auditeurs d'aller, à leur rythme, à la rencontre de compositeurs, musiciens, chanteurs, danseurs ou encore d'une école nationale ». Avec deux sites de représentation et 152 000 visiteurs accueillis en 2012, La Folle Journée avait battu l'an dernier tous les records de fréquentation pour sa 18e édition. Mais, la ville a voulu lui redonner cette année l'alchimie qui a fait son succès et son originalité : un lieu unique et vivant, avec une programmation et une tarification accessibles au plus nombreux.

La musique française et espagnole de 1850 à nos jours
Pour mieux faire participer l'ensemble de la région nantaise, onze communes lanceront les festivités avec La Folle Journée de Nantes en Pays de la Loire, cinq jours avant le lancement officiel à Nantes. Un véritable tour de chauffe où s'impliquent nombre d'écoles, et ateliers de musique locaux, accompagnés d'artistes de tous les horizons. Au Théâtre de Laval, par exemple, une série de concerts est ainsi programmée du 25 au 27 janvier, tout comme à Challans, La Flèche, Cholet, ou encore la Roche-sur-Yon, pour célébrer la musique française et espagnole de 1850 à nos jours, thème de cette nouvelle édition. A Saint-Nazaire, mélomanes et amateurs ont rendez-vous pour une vingtaine de concerts, dont cinq donnés par des musiciens locaux : élèves et enseignants du Conservatoire, Orchestre symphonique et Orchestre d'harmonie de Saint-Nazaire.

Mais la Folle Journée continue aussi à faire des émules hors de nos frontières. Varsovie, Bilbao, Rio de Janeiro, et même plusieurs villes japonaises déclineront cette année l'évènement imaginé il y a près de 20 ans par l'agglomération nantaise et organisé par une Sem puis par la Spl. La Chine envisage également de le programmer. De « Folles journées » en perspective !

Top

Rechercher