L'actualité des Entreprises publiques locales

Haute-Savoie : Les Gets, entre baignade et VTT

Publié le 12 juin 2012, par Patrick Cros/Naja

Longtemps peu fréquentée en été, la station des Gets est montée en puissance pendant la saison estivale depuis la fin des années 1990. La Sem des remontées mécaniques (Sagets) gère désormais un ensemble d’infrastructures pour séduire les vacanciers.

Située entre le lac Léman et le Mont-Blanc, au coeur du domaine des Portes du Soleil, la station des Gets veut s'affirmer été comme hiver. © N. Joly/OT Les Gets

Après l'effervescence de la saison de ski, le calme est retombé en avril dans la station des Gets, comme dans toutes les stations de ski de l'hexagone. Pour mieux rebondir en été. Une fois le manteau blanc hivernal disparu, les employés municipaux et de la Sem des remontées mécaniques (Sagets) de la commune de Haute-Savoie se sont employés à préparer la nouvelle saison estivale. Une petite révolution pour cette station de haute montagne, longtemps habituée au calme d'avril à décembre. Depuis la fin des années 1990, la société d'économie mixte est devenue le fer de lance d'une nouvelle stratégie qui a apporté un dynamisme économique plus régulier à la commune, permettant de générer des emplois supplémentaires à l'année. « Ce travail a débuté avec la création d'un lac artificiel, inauguré en 1995, explique Henri Anthonioz, maire des Gets et P-dg de la Sagets. Lac de baignade l'été, il apporte en hiver l'eau nécessaire aux canons à neige ». Avec sa plage de sable, ses jeux pour enfants, et ses 22 000 m3 d'eau, le site géré par la Sem est devenu l'une des principales attractions des vacanciers, de juin à septembre. Par beau temps, ils sont plus d'un millier par jour à venir s'y baigner.

Une palette d'activités
Autre animation estivale gérée par la Sem : le golf. Près d'une douzaine de personnes s'occupe du parcours de 18 trous situé sur les pistes de ski engazonnées, dont 8 jardiniers. Un professeur y assure même des cours pour les enfants, lui donnant la dimension familiale recherchée par la station. Mais le VTT reste l'une des activités reine en cette saison. Trois remontées mécaniques sont remises en route pour l'occasion, transportant les adeptes du deux roues en haut d'une dizaine de pistes vertes, rouges, bleues et noires, dont celle du Mont Cherry, à 1 850 mètres de haut, utilisée lors du Championnat du monde de ski en 2004. Ouvertes depuis le 2 juin, elles attirent en moyenne 4 000 personnes par jour en juillet et août. « Les remontées mécaniques sont également utilisées par les piétons qui les empruntent pour accéder plus facilement aux nombreux sentiers balisés qui parcourent la montagne», précise Henri Anthonioz.

Autre locomotive estivale : l'aventure Park, parcours acrobatiques créés dans la forêt. Propriété de la Sem, la gestion a été confiée à un spécialiste local. « Cette palette d'offres a permis une croissance régulière de la fréquentation en été au cours de la dernière décennie, confirme le maire des Gets. Un tiers des magasins ouvrent désormais leurs portes à cette époque de l'année, et jusqu'à 9 000 lits sont occupés au pic de la saison, du 14 juillet au 20 août (contre 17 000 en hiver).

Top

Rechercher