L'actualité des Entreprises publiques locales

Deux nouvelles lignes de tramway pour Montpellier

Publié le 11 avril 2012, par Patrick Cros/Naja

L’Agglo de Montpellier a officiellement ouvert le 6 avril deux nouvelles lignes de tramway exploitées par la Sem TaM. La capitale du Languedoc Roussillon possède désormais près de 30 kilomètres de voies supplémentaires et d’un réseau conséquent qui la rapproche un peu plus de la mer. Investissement global : 530 millions d’euros.

Signé Christian Lacroix, le tramway de la ligne 3 de l'agglomération de Montpellier évoque le thème de l'eau et de la mer © Naja

L'heure était à la fête vendredi 6 avril à Montpellier avec l'inauguration officielle des nouvelles lignes de tramway 3 et 4, à l'habillage signé du célèbre designer Christian Lacroix. Près d'une centaine de journalistes étaient présents pour l'occasion et plus de 4 000 personnes s'étaient retrouvées en centre-ville, au pied de la Tour de la Babote, où représentants de l'Agglo, de la TaM (Sem gestionnaire du tramway et de sa construction), du département et de la Région, ont donné le feu vert au lancement des deux lignes, en présence de Christian Lacroix, et de Jérôme Wallut, directeur général d'Alstom.

La page des travaux, qui ont bouleversé l'agglomération pendant plusieurs années, est définitivement tournée. Les premiers passagers se sont engouffrés dans les wagons dès le samedi matin, certains en profitant pour aller faire des courses dans les grandes surfaces de Lattes et Pérols en évitant ainsi les traditionnels embouteillages de voitures, d'autres en balade vers les plages qui ne sont plus qu'à un kilomètre du dernier arrêt de la ligne 3 (un système de navettes de bus sera mis en place cet été). Car, avec le tramway, Montpellier se rapproche un peu plus de la Méditerranée. L'Avenue de la mer, dont l'aménagement urbain a été confiée à la Sem Serm (Société d'équipement de la Région Montpelliéraine), qui relie le Sud de la ville à la station balnéaire de Carnon, prend aujourd'hui une nouvelle dynamique.

A la pointe de la technologie
Les nouveaux tramways de Montpellier bénéficient des derniers équipements de la gamme Citadis mis au point par Alstom : vidéosurveillance, informations sonores et visuelles, plancher bas intégral et niveau sonore inférieur de 5 dBA à celui généré par le trafic automobile (soit près de quatre fois moins de bruit). D'une longueur de 42 mètres, les rames peuvent transporter plus de trois cents passagers. Une nouvelle avancée en matière de transport urbain pour l'agglomération de 420.000 habitants qui vise une augmentation de 42 % de la fréquentation du réseau d'ici à 2017, avec 95 millions de voyageurs.

D'une longueur de 19,7 kilomètres, la ligne 3 dessert aujourd'hui les communes de Juvignac, Montpellier, Lattes et Perols, allant du Nord au Sud. La ligne 4, d'une longueur de 8,2 kilomètres, forme la première ligne circulaire en France, contournant le centre-ville de Montpellier en s'appuyant sur les tracés des lignes 1, 2 et 3. Le réseau, devenu le plus long de l'hexagone, s'étend dorénavant sur 56 kilomètres. Son point névralgique : la gare de Montpellier Saint-Roch qui accueille les quatre lignes. Les 350 conducteurs de tramway ont reçu une formation spéciale pour conduire à vue sur ce nœud, à travers une expérimentation unique en France. Afin de les préparer au mieux, la TaM et Transamo, filiale du groupe Veolia Transdev et de la STIB, ont mis en place un simulateur de conduite modélisant les quatre lignes de tramway. Cette innovation pourrait être développée sur d'autres réseaux du groupe Veolia Transdev.

Top

Rechercher