L'actualité des Entreprises publiques locales

Eau du Ponant : Une Spl pour Brest métropole océane

Publié le 13 mars 2012, par Patrick Cros/Naja

Après deux ans de préparation, la Spl Eau du Ponant entrera en fonction le 1er avril. C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour Brest métropole, première agglomération de l’hexagone à confier la gestion de l’eau potable et de l’assainissement à ce type de structure innovante.

La Spl Eau du Ponant reprendra les contrats de gestion de l'eau potable de Brest métropole océane, du SIDEP de Landerneau, du Chenal du Four et du Syndicat de Kermorvan. © DR

Cette innovation a été rendue possible par une volonté politique forte, conjuguée à la fin des contrats d’affermage et à la naissance d’une nouvelle structure juridique à capitaux 100 % publics, la Société publique locale (Spl). Pour la première fois, une collectivité, Brest métropole océane (BMO, communauté urbaine de Brest) confie la gestion de son eau potable à une Spl. « C’est une évolution considérable pour un bien public comme l’eau qui repasse ainsi sous le contrôle des habitants du territoire à travers ses élus, confie François Cuillandre, maire de Brest, président de BMO, et président d’Eau du Ponant. Elle va permettre une plus grande maîtrise et une meilleure transparence dans la gestion de cette ressource précieuse, avec des enjeux déterminants comme le prix et la qualité ». Pour le président de la communauté urbaine, « il s’agit avant tout de rendre le meilleur service au meilleur coût, en sachant que la bonne gestion et la préservation de l’eau impliquent à terme des investissements à la mesure des défis à relever ».

Une transition « en douceur »

La nouvelle société créée il y a un an, à l’initiative de quatre syndicats publics d’adduction, a donc signé en janvier 2012 ses premiers contrats de délégation de service public avec l’un de ses membres fondateurs, BMO. Ils remplaceront, à partir du 1er avril, les contrats d’affermage qui ont lié cette communauté urbaine à Veolia pendant 25 ans. Eau du Ponant prendra ainsi en charge la production et la distribution de l’eau potable, mais aussi la collecte des eaux usées et leur traitement avant rejet. La réalisation des travaux sur les canalisations d’eau et d’assainissement, ainsi que l’ensemble de la relation aux usagers (gestion d’un centre d’appel local, assistance et facturation) lui incomberont également.

Le passage de Veolia à la Spl Eau du Ponant s’est fait en douceur, selon François Cuillandre. « Il est important de préserver l’expérience et le savoir-faire acquis, et de reconnaître le travail accompli par Véolia en 25 ans ». La quasi totalité des salariés de Veolia est ainsi transférée dans la Spl, à laquelle s’ajoutent des employés de Brest métropole. Au total, Eau du Ponant comptera 120 salariés début avril pour assurer l’ensemble de ses missions « et veiller à la satisfaction de plus de 53 000 abonnés, soit les 220 000 usagers des huit communes de Brest métropole océane ».

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK