L'actualité des Entreprises publiques locales

Un commissariat HQE pour Saint-Dié-des-Vosges

Un article du dossier Des Trophées pour les Epl
Publié le 8 septembre 2011, par Patrick Cros/Naja

C’est un partenariat performant entre l’Etat, la Ville et la Société d’équipement vosgienne (SEV) qui a permis la création d’un commissariat innovant à Saint-Dié, sur un terrain délaissé par une grande enseigne de la distribution depuis 1998. Le nouveau bâtiment, certifié HQE, participe pleinement à la renaissance du quartier de la Madeleine.

Le commissariat participe à la dynamique du quartier de Saint-Dié, aux côtés de commerces et bâtiments de services mis en place par la SEV. © SEV

« La convention tripartite passée entre l'Etat, la Ville et la SEV pour la construction du nouveau commissariat a permis un travail d'équipe performant », se souvient Valérie Laumond, directrice générale de la SEV, Société d'économie mixte d'Équipement Vosgienne. Les défis étaient, il est vrai, nombreux pour faire sortir de terre ce bâtiment qui remplace depuis octobre 2010 celui, vétuste, situé au centre de la commune vosgienne.

Le challenge a été d'abord financier, la SEV devant supporter la charge de l'opération dans le cadre d'une convention publique d'aménagement. Une formule originale a été retenue : le commissariat construit par la Sem est financé par un crédit bail, avec un loyer annuel payé par l'Etat pendant 35 ans. Une solution qui « traduit la capacité de réaliser un partenariat exigeant entre une collectivité moyenne et l'Etat, confie Christian Pierret, maire de Saint-Dié-des-Vosges et président de la Fédération des maires des villes moyennes (FMVM). L'intelligence collective permet ici de préserver et de moderniser les services publics. Les intérêts de la collectivité et de l'Etat se rejoignent et l'union de ces deux forces donne un bâtiment remarquable qui intègre les exigences les plus rigoureuses en termes d'environnement ».

Un prix d'excellence
Car les défis ont également été techniques avec en ligne de mire la construction du premier bâtiment tertiaire du Grand Est certifié HQE. « L'enjeu a engendré un formidable élan autour du projet qui a permis d'aider à surmonter les obstacles », commente Valérie Laumond. Les services de l'État, à travers le Secrétariat général pour l'administration de la police (SGAP), tout comme la Direction départementale de la sécurité publique, ont participé à la dynamique initiée par la SEV.

« Les policiers en place ont également été associés au projet en amont en indiquant leurs besoins, que ce soit en terme de typologie des locaux, de surface ou de mode de fonctionnement, précise Valérie Laumond ». Une synergie qui a permis de faire face avec succès aux complications du projet lorsque la norme HQE a été souhaitée par l'Etat, alors qu'une simple intégration environnementale avait été envisagée au départ. « Cela a demandé toute une remise en question au niveau administratif, technique et financier, se souvient Valérie Laumond. Ensemble, sans oublier la maîtrise d'œuvre, nous avons transformé les difficultés en quelque chose de positif, les nouveaux objectifs nous poussant à aller plus loin et à être plus performant. Cela a été une formidable opportunité ». Résultat : un bâtiment qui participe au renouveau du quartier de la Madeleine, insufflé depuis plusieurs années par la SEV avec la création de commerces et services. Le commissariat a également obtenu en mars 2011 le prix d'excellence de Lorraine Qualité Environnement, dans la catégorie équipements publics.

Un article du dossier Des Trophées pour les Epl
Top

Rechercher