L'actualité des Entreprises publiques locales

Grand large, Dunkerque s’étend à la mer

Publié le 11 février 2011, par Patrick Cros/Naja

A la reconquête de ses friches industrielles, Dunkerque transforme l’ancien site des chantiers de France en un quartier d’habitation agréable, vivant et moderne. La fermeture du site en 1988 avait laissé en friche un territoire de 42 hectares situé au Nord du centre ville, à deux pas de la station balnéaire de Malo-les-Bains.

Dans le port de Dunkerque, une partie de l’ancien chantier naval a désormais laissé place au quartier d’habitation « Grand large ». © S3D

La mention spéciale obtenue par l'agence d'architectes et d'urbanisme Nicolas Michelin symbolise le travail accompli. Remis le 31 janvier 2011 à Paris par le groupe Moniteur, le prix d'architecture de l'Equerre d'argent a tenu à saluer le travail accompli sur les anciens chantiers navals de Dunkerque, sous la direction de la Sem S3D (Société de développement du Dunkerquois), aménageur du site. Là où se trouvait il y a encore trois ans une friche industrielle de 42 hectares, avec ses bâtiments vétustes et abandonnés, se dresse aujourd'hui un ensemble de 200 logements modernes, « à l'architecture à la fois dense et aérée, qui se distinguent par leur lumière et par la générosité des espaces et des volumes », confie Nathalie Brocq, directrice générale de S3D. Il a d'abord fallu démolir les anciennes installations puis dépolluer le terrain. L'ambition est de transformer le site en un quartier qui allie mixité urbaine, sociale et fonctionnelle, regroupant les fonctions d'habitat, de culture et de loisirs. Entre plage et centre ville, bordé par le nouveau port et le canal exutoire qui relie la Mer du Nord, Grand large rapproche un peu plus la ville de la mer. Une belle revanche pour la cité qui avait vu ses chantiers fermer en 1988, laissant 4 000 personnes sans emploi.

Aujourd'hui, Nicolas Michelin a quitté sa casquette d'architecte pour devenir urbaniste en chef de la deuxième phase du projet, avec un rôle de conseil auprès de la Sem pour la poursuite du développement de la Zac de 30 hectares. Les travaux de construction d'une soixantaine de logements sociaux, sous norme BBC, seront lancés en avril 2011. Ils devraient être suivis en septembre par la commercialisation d'une soixantaine de lots par des promoteurs privés. « La gestion des chantiers se fera dans une perspective de développement durable, précise Nathalie Brocq. En particulier, l'organisation de chantier et la gestion du tri des déchets devront être cohérentes avec la vie du quartier ». La biodiversité n'a pas été oubliée avec la plantation d'essences végétales « qui mettront en valeur la dimension maritime du site ». Un parc d'un hectare a d'ailleurs déjà vu le jour.

Plusieurs infrastructures sont également en cours de réalisation pour renforcer l'attractivité du quartier dont un gymnase et un Centre européen de loisirs et d'accueil, nouvelle formule d'auberge de jeunesse innovante, d'une capacité de 164 lits, qui ouvrira ses portes en avril 2011. « Ce centre pourra accueillir, entre autres, de jeunes artistes qui viendront au futur Fonds régional d'Art contemporain, dont le bâtiment sera voisin », ajoute Nathalie Brocq. L'ensemble jouxtera l'école de voile et le port de plaisance de Dunkerque, renforçant le lien de la ville avec la mer.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK