L'actualité des Entreprises publiques locales

Boulogne-sur-Mer : Nausicaa met en scène le combat des îles

Publié le 31 janvier 2011, par Patrick Cros/Naja

Le Centre national de la mer met en avant pour ses 20 ans le rôle déterminant des petits Etats insulaires de la planète pour trouver des solutions dans la lutte contre le réchauffement climatique et la montée du niveau des océans. Une scénographie inédite exceptionnelle sensibilisera les visiteurs dès le 15 avril, de manière à la fois ludique et pédagogique, à l’un des grands enjeux du XXIe siècle.

L'exposition consacrée aux îles, qui sera ouverte au public le 15 avril 2011, mettra en scène le combat contre la montée des eaux qui s'organise dans les états insulaires de la planète. © DR

 « les îles sont comme des confettis au milieu de l'océan, telle la Terre au milieu de l'Univers : nous sommes tous des insulaires, rappelle Philippe Vallette, directeur général de la Sem Nausicaa et océanographe. Les Etats insulaires sont aujourd'hui à l'avant-garde des problèmes environnementaux et inventent les solutions dont les continentaux auront besoin d'ici à une ou deux décennies ». Le centre ludique, pédagogique et scientifique de Boulogne-sur-Mer mettra cette année une nouvelle fois en valeur le lien étroit qui relie l'homme à l'équilibre des océans. Nausicaa profitera de ses 20 ans, en mai 2011, pour inaugurer une exposition inédite exceptionnelle sur les îles. Les visiteurs pourront ni plus ni moins s'immerger dans ces terres à la beauté fragile, aujourd'hui menacées par les eaux. Un voyage émouvant aux quatre coins de la planète à la rencontre de plages de rêve, de criques, de côtes et de cultures uniques au monde et pourtant menacés de disparition. Des images vidéos géantes, au sol et sur les murs permettront d'évoluer au cœur de ces paysages et de « vivre », par exemple, l'arrivée de rouleaux de vagues à la conquête de terres paradisiaques. Également au programme pendant deux à trois ans : un film en 3D, des débats, des rencontres et la réalisation de livres et documentaires.

Derrière ce projet ambitieux : un partenariat avec la société d'économie mixte Seaman (Société d'Exploitation de l'Aquarium Mare Nostrum) de Montpellier, où une exposition sur ce thème ouvrira également en mai, mais aussi avec l'Alliance des petits Etats insulaires (AOSIS ou Alliance of Small Island States) organisation de pays insulaires qui doivent faire face au changement climatique. « Dessima Williams, sa présidente, n'a pas hésité à apporter sa collaboration au projet », explique Philippe Vallette.

Point d'orgue de la célébration du vingtième anniversaire de Nausicaa, l'exposition sera accompagnée tout au long de l'année de plusieurs évènements qui mettront en valeur le site. Des nouveautés ont déjà été dévoilées le 29 janvier, telles que l'étal d'une poissonnerie qui évoluera au fil des saisons et un restaurant virtuel pour exposer la démarche de consommation responsable « Mr. Goodfish ».

« Nausicaa prépare également son futur », poursuit Philippe Vallette qui dévoilera le 7 février aux élus et à la presse le résultat d'une étude confiée à la Sofres sur les retombées économiques du centre où sont venus 570 000 visiteurs en 2010. Un nouvel investissement de 100 millions d'euros, prévu par la Communauté d'agglomération du Boulonnais, va donner une nouvelle dynamique à cette structure unique en France, à l'horizon 2015-2016. Nausicaa abritera alors le plus grand aquarium d'Europe avec ses 12 000 m3 capable d'accueillir de grands poissons tels que raies et requins et une nouvelle vie marine liée aux hautes mers. Sa surface de visite sera également doublée. Une belle évolution en perspective pour ses … 25 ans.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK