L'actualité des Entreprises publiques locales

Centre équestre : Rodez gagne ses lettres de noblesse

Publié le 4 novembre 2010, par Patrick Cros/Naja

Imaginé à la fin des années 1970, le centre équestre de Combelles est devenu un site aux compétitions réputées dans tout l’hexagone. La Sem du Grand Rodez a su jouer la carte de la complémentarité pour attirer à la fois les amateurs de plein air et les passionnés de chevaux. Un parc de loisirs, un restaurant et un village de vacances avec piscine ont été créés.

Le Domaine de Combelles comprend un centre équestre, un parc de loisirs, un restaurant et un village de vacances avec piscine © Sem du Grand Rodez

Accompagner un centre équestre d'un parc de loisirs, d'un restaurant et d'un village de vacances : c'est le pari réussi de la Sem du Grand Rodez qui a vu le nombre de séjours et de visiteurs croître au fil du temps au Domaine de Combelles. La qualité du site permet désormais l'organisation d'événements nationaux comme les Championnats de France d'équitation qui se sont tenus cette année du 27 au 30 octobre grâce à une étroite collaboration avec l'association Club hippique de Combelles (CHC). Plus de 2 500 personnes et 460 chevaux étaient présents. Les retombées économiques locales ont été très significatives durant les quatre jours du Championnat : selon les estimations, près de 5 000 personnes ont profité de l'occasion pour venir à Rodez et visiter ses environs, dépensant dans les restaurants, hôtels et autres structures touristiques locales.

Rien n'était gagné pourtant quand la Sem du Grand Rodez vit le jour en 1993 pour gérer le site, acheté en 1978 par la Communauté d'agglomération du Grand Rodez pour y déménager les étalons du haras de la ville. « Ce domaine de 120 hectares a véritablement trouvé sa thématique équestre en 1988 en accueillant l'équipe nationale d'équitation venue s'entraîner pour les JO de Séoul », explique Gérard Dupuy, cheville ouvrière du projet depuis son origine et directeur du Domaine de Combelles géré par la Sem du Grand Rodez. L'investissement est alors d'environ 800 000 euros. Pour pérenniser les installations, un peu surdimensionnées pour une seule agglomération de 55 000 habitants, des activités complémentaires sont créées avec la construction d'un club de vacances qui ouvre ses portes en 1993. Le succès est au rendez-vous, les 111 bungalows, gérés par le Club Aquarius affichent vite complet tout comme l'activité équestre du domaine complétée alors par une école d'équitation et un poney club. Du coup, le centre poursuit son développement : deux nouveaux terrains d'entraînement en sable fibré, capable d'accueillir des évènements de haut niveau, sont créés en 2004. « Le domaine est ainsi devenu une structure hors du commun en Midi-Pyrénées, commente Gérard Dupuy. L'école compte désormais 600 clients et 450 licenciés à la Fédération d'équitation ». Les concours et championnats internationaux qui s'y déroulent chaque année sont venus définitivement asseoir la réputation du domaine.

Plus récemment, toujours en cohérence avec son image « nature » et « tous publics », le Domaine de Combelles s'est doté d'un espace ludique pour les enfants et d'un sentier d'interprétation de 13 kms pour les promeneurs.

Top

Rechercher