L'actualité des Entreprises publiques locales

Thermalisme : Bagnols-les-Bains vise l’excellence rurale

Publié le 7 octobre 2010, par Johannes Braun/Naja

Le projet de Pôle d’excellence rurale déposé début 2010 par la Société d’équipement de la Lozère pour le territoire de Bagnols-les-Bains vient d’être retenu par les ministères de l’Espace rural et de l’Agriculture. Son objectif : créer une dynamique économique commune à l’ensemble des acteurs du territoire pour faire revivre la station thermale.

Comme beaucoup d'autres stations thermales, Bagnols-les-Bains est en perte de vitesse. © studionature.com

« Bagnols-les-Bains a perdu de sa superbe ! » Le centre thermal autrefois connu des rois est comme beaucoup de ses congénères confronté à une inéluctable érosion de sa clientèle. Une clientèle vieillissante que seule la proximité de la station et ses faibles tarifs semblent encore retenir. Refusant la fatalité, son gestionnaire la Société d'équipement de la Lozère (Selo) a déposé début 2010 auprès des services de l'État, un projet de Pôle d'excellence rurale portant sur le repositionnement du territoire de Bagnols-les-Bains. Projet qui vient justement d'être retenu, comme l'a annoncé en juillet le ministère de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire.

Au-delà de l'empilage des offres autour du centre thermal, la Selo propose la mise en place d'une « démarche systémique, globale, partenariale » autour des activités de pleine nature, de santé et de remise en forme proposées sur le territoire. Le premier chantier sera bien sûr consacré à la modernisation et l'adaptation des établissements thermaux tant sur les aspects sanitaires, fonctionnels, et esthétiques qu'au niveau des services proposés. De nouveaux aménagements urbains viendront en complément valoriser le cœur de la station. Dans un deuxième temps, il s'agira également d'accompagner le développement du tissu commercial du canton parallèlement à l'amélioration de l'offre d'hébergement touristique.

Enfin, comme elle l'a déjà fait pour l'éco-tourisme lozérien, la Selo devrait mettre en place dans la foulée une stratégie marketing commune à l'ensemble des acteurs du territoire. En insufflant cette nouvelle « dynamique économique territoriale » la société espère non seulement éviter la disparition du thermalisme bagnolais, mais également le repositionner « sur le champ de la prévention de la remise en forme », en lien avec les richesses naturelles qui l'entourent.

Top

Rechercher