L'actualité des Entreprises publiques locales

Poitiers : La gare transformée en quartier d’affaires

Publié le 16 septembre 2010, par Johannes Braun/Naja

Bureaux, centre de conférences, pôle multimodal et locaux commerciaux, la Société d’Equipement du Poitou (SEP) a fait de la gare de Poitiers un véritable quartier d’affaires. Un gage de dynamisme pour la capitale de Poitou-Charentes.

Un parking de 800 places accueille en son rez-de-chaussée une gare routière de quinze quais, pièce maîtresse du pôle multimodal de la gare de Poitiers. © SEP

Sem d'aménagement et de construction des agglomérations de Poitiers et de Châtellerault, la Société d'équipement du Poitou œuvre depuis cinquante ans pour le développement de l'habitat et des infrastructures économiques du département. C'est donc en toute logique qu'elle s'est vue confier en 2000 la concession d'un vaste projet de réaménagement du quartier de la gare de Poitiers. Imaginé en 1990 avec l'arrivée du TGV, le projet démarre en 2004 par la démolition et le désamiantage des anciens bâtiments du Sernam. Objectif : « redonner son attractivité au quartier de la gare », explique Christophe Jaulin, directeur de la SEP.

Trois ans plus tard, un véritable quartier d'affaires est né parallèlement à l'amélioration de l'offre gare. Outre une rotonde dédiée à l'accueil et à l'information des voyageurs, l'équipement a été complété par un immeuble de bureaux de 4 000 m2, un centre de conférences et de séminaires et de nombreux espaces commerciaux. Côté transports, un pôle multimodal donne accès à l'ensemble des modes de déplacement que la ville peut offrir du bus au vélo, en passant par le taxi, la location de voitures et bien sûr, le train. Parmi les équipements structurants, un parking de 800 places accueille en son rez-de-chaussée une gare routière de quinze quais. Une fois les travaux terminés, c'est l'agglomération qui a racheté gare routière et centre de conférences, tandis que la Ville reprenait la gestion du parking. La SNCF, elle, a logiquement hérité des espaces d'accueil et les bureaux ont été cédés à un investisseur privé qui en assure la location. L'investissement initial de 34 M€ nécessaire à la concrétisation du projet a été partagé entre l'Etat, la Région, le Département, la SNCF, la Communauté d'agglomération et la Ville de Poitiers.

Plus récemment, c'est la Ville de Chasseneuil-sur-Bonnieure (Charente) qui a fait appel aux compétences de la SEP pour étudier la faisabilité d'une réhabilitation de sa gare sous forme de médiathèque et de logements sociaux tout en conservant la partie transport ferroviaire. Un projet qui a à nouveau montré la capacité de la Sem à fédérer des interlocuteurs variés (SNCF, RFF, DRAC, OPHLM) autour d'un projet d'intérêt commun.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK