L'actualité des Entreprises publiques locales

Pays-Bas : Vewin soutient les Epl d’eau potable

Publié le 30 septembre 2010, par Patrick Cros/Naja

Vewin, la fédération néerlandaise des Epl d’eau potable, épaule les entreprises publiques dans un marché en pleine évolution. Elle représente leurs intérêts à La Haye et à Bruxelles, les informe en permanence sur les enjeux du secteur, et participe à l’innovation avec l’appui d’organismes de recherche.

Une dizaine d'entreprises publiques locales distribuent l'eau potable à la population des Pays-bas. © DR

C'est une dynamique bien huilée qui a été mise en place aux Pays-Bas où une dizaine d'Entreprises publiques locales, possédées à 100 % par des communes et provinces du pays, gèrent l'eau potable. Vewin, fédération néerlandaise qui regroupe l'ensemble de ces Epl, est en première ligne pour défendre leurs intérêts et participer à leur dynamique. Pour plus d'efficacité, elle n'a pas hésité à établir son siège à Rijswijk, dans la banlieue Sud de La Haye où est installé le gouvernement des Pays-Bas, mais aussi à ouvrir un bureau à Bruxelles en synergie avec l'Association néerlandaise de gestion de l'eau (Association of Water Management Authorities ou AWMA) qui travaille sur la qualité de l'eau aux Pays-Bas. C'est en effet dans la capitale belge que se trouve l'un des sièges de l'UE et de plusieurs de ses institutions.

Parmi les objectifs de Vewin : développer un lobby capable de défendre les intérêts néerlandais en matière d'eau potable et fournir à ses membres les informations les plus confidentielles et pertinentes sur le marché et ses enjeux. « Vewin mène régulièrement des études pour permettre à ses membres de répondre rapidement aux évolutions du secteur », précise Peter Pex, directeur des affaires européennes de Vewin et de l'AWMA, et ancien membre du Parlement européen.

« Le marché de l'eau a fortement évolué depuis la création de Vewin en 1952, explique Peter Pex. Au cours des dernières décennies, des restructurations ont fait passer le nombre d'entreprises de 198 à une dizaine aujourd'hui, toutes membres de Vewin. Elles ont dû, par exemple, se caler sur le Dutch water act qui a reprécisé il y a un an les obligations en matière d'eau aux Pays-Bas ».

L'enjeu est considérable dans ce pays de 16,5 millions d'habitants : les dix Epl produisent désormais quelque 1,2 milliard de mètres cubes d'eau potable par an, contre 378 millions en 1952. Pour être à la pointe de l'innovation et répondre le plus efficacement possible à l'évolution des besoins, les dix sociétés ont créé un centre de recherche exceptionnel, l'institut de recherche KWR sur le cycle de l'eau (KWR Watercycle Research Institute). La structure se veut un pont original entre la science, le monde des affaires et la société, rapprochant organismes publics et privés « pour trouver des réponses pertinentes aux problématiques liées à l'eau ».

« Une importante révolution se prépare actuellement, ajoute Peter Pex. Les municipalités et provinces discutent du rapprochement des entreprises publiques d'eau potable avec celles qui gèrent les eaux usées ». Objectif : développer de nouvelles synergies.

Netherland : Vewin brings drinking water companies to the future

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK