L'actualité des Entreprises publiques locales

Tramway : deux nouvelles lignes pour Montpellier

Publié le 16 août 2010, par Patrick Cros/Naja

Fer de lance des transports en commun montpelliérains, Montpellier Agglomération a créé la surprise en juillet dernier en annonçant le lancement d’une quatrième ligne de tramway à l’horizon 2012, en complément de la troisième ligne déjà prévue à cette date. Montpellier sera alors dotée d’un réseau complet, géré par la Sem TaM, qui permettra aux usagers de se rendre aux quatre points cardinaux de l’agglomération.

Les nouvelles lignes de tramway 3 et 4 en chantier à travers l'agglomération de Montpellier. © Naja

Montpellier résonne déjà depuis plusieurs mois du bruit des pelleteuses, marteaux-piqueurs et autres engins de travaux publics. Une effervescence qui débouchera en 2012 sur l'ouverture d'une troisième ligne de tramway pour la capitale du Languedoc-Roussillon, qui reliera le Nord (Juvignac) et le Sud (Pérols) de l'agglomération mettant la ville aux portes de la Méditerranée et de ses plages. Mais, Montpellier agglomération a décidé d'aller encore plus loin en développant une synergie entre ces trois lignes avec la création … d'une quatrième ligne. L'annonce a été faite le 9 juillet par le président de l'Agglo lui-même, Georges Frêche. Actuellement long de 35 km, le réseau géré et construit par la Sem TaM (Transports de l'agglomération de Montpellier) atteindra alors pas moins de 54,4 km et permettra ainsi l'accès à l'ensemble de la ville et ses environs, devenant le réseau de tramway « le plus important de France ».

Baptisée le « Ring », l'Anneau en français, cette quatrième desserte s'appuiera sur les infrastructures des trois autres pour créer une liaison transversale autour de Montpellier qui « encerclera » le centre ville. Au programme : 8,2 km de rail, 17 arrêts desservis, 10 points de correspondance et 14 000 voyageurs attendus chaque jour. Son entrée en service en avril 2012, en même temps que la ligne 3, n'entraînera pratiquement pas d'investissements supplémentaires en termes d'infrastructures, selon Georges Frêche, la nouvelle ligne agrégeant deux méandres enlevés aux lignes 2 et 3, dont les tracés seront ainsi rendus plus directs. « Avec cette nouvelle liaison, nous entrons dans une logique de réseau, commente Robert Subra, vice-président de Montpellier Agglomération et président de TaM, maître d'ouvrage délégué pour la construction des lignes de tramway qui exploite le réseau bus/tram local et emploie près de mille personnes.

Et Montpellier Agglomération ne compte pas en rester là. En projet : une future ligne 5 qui reliera Lavérune à Clapiers à l'horizon 2018 en passant au Nord par le futur Campus universitaire et, au Sud-Ouest, par le Stade de rugby Yves-Du-Manoir. Soit 17,5 nouveaux kilomètres de réseau pour un investissement de 330 M€. Puis, ce sera la création d'une sixième ligne entre les quartiers du Millénaire et d'Antigone, soit une extension de 5 km pour un coût prévisionnel de 75 M€.

Top

Rechercher