L'actualité des Entreprises publiques locales

Montagne : La station des Orres soigne ses pistes

Publié le 6 août 2010, par Johannes Braun/Naja

Pour remédier à l’érosion galopante de ses pistes, la station des Orres vient d’initier un programme de revégétalisation prévu pour s’étaler sur dix ans. Objectif : rendre aux pentes leur écosystème originel.

L'apport de compost sur les pistes permet de reconstituer un sol propice à la croissance des végétaux. © Semlore

Confrontée comme de nombreuses stations de ski à de graves problèmes de dégradation de ses pistes dus au phénomène d'érosion hydraulique des sols, la Commune des Orres dans les Hautes-Alpes a décidé début 2009 de reprendre son destin écologique en main. Après une phase d'études menée en collaboration avec le bureau spécialisé Agrestis, la Société d'économie mixte locale des Orres (Semlore), gestionnaire du domaine skiable de la station, vient de se lancer dans un vaste programme d'intégration environnementale de ses équipements.

Une première étape lancée au printemps consiste à fertiliser les sols dénudés par l'apport de compost, condition sine qua none à la revégétalisation du domaine. Dans la foulée les espaces naturels touchés sont replantés avec des espèces locales, permettant de redonner au sol son équilibre biologique initial. Renouvelée chaque été durant une dizaine d'années, l'opération devrait aboutir à terme au retour d'un écosystème montagnard pérenne sur l'ensemble des pistes contribuant à une meilleure tenue de la neige. Ainsi, « recréer un terrain naturel » devrait selon Marie-Aimée Buffet, responsable du domaine skiable pour la Semlore, « permettre de faire des économies sur la production de neige de culture ».

Mais si le réengazonnement reste l'enjeu majeur de l'opération, l'ensemble des installations des Orres, des remontées mécaniques aux retenues d'eau nécessaires à la production de neige artificielle vont également être réaménagées autour du souci de limitation de l'impact environnemental. Un projet de développement durable à la hauteur des ambitions de la Semlore, qui entend ni plus ni moins « réaffirmer la synergie entre l'activité touristique et l'activité agricole » de son territoire. Une fois les skieurs partis et la neige fondue, les pentes de la station des Orres se transforment en effet chaque été en pâturages. Outre l'aspect protection de l'écosystème, la revégétalisation des pistes permettra ainsi de développer le potentiel fourrager du site pour le plus grand bonheur des éleveurs voisins.

Top

Rechercher