L'actualité des Entreprises publiques locales

Trophées des Epl : Quatre Epl primées pour 2010

Publié le 23 juin 2010, par Philippe Martin/Naja

Les Trophées des Epl, dont le jury s’est réuni mardi 22 juin à Paris, a distingué quatre Epl : la Sara d’Angers (Habitat et renouvellement urbain), Parcus de Strasbourg et Sembe de l’Aude (Services au public) et la Maison du tourisme du Golfe de Saint-Tropez (Développement économique ou touristique).

Les lauréats des Trophées des Epl 2010 © Stéphane Laure

Le jury a avoué son mal à se prononcer entre les différentes Epl qui avaient déposé leur candidature aux Trophées des Epl 2010. Dans la catégorie Services au public, il n’a pu se départager entre Parcus de Strasbourg et la Sembe de l’Aude qui ont donc reçu toutes deux le prix. Les deux projets sont en effet très différents, aussi bien par leur ampleur que par leurs objectifs. Parcus, qui gère plusieurs parkings de la ville de Strasbourg, a remporté un appel d’offre pour la gestion du parking Austerlitz, situé en cœur de ville. Une rénovation à la pointe du développement durable a alors été engagée, qui a valu à l’Epl alsacienne de remporter le trophée. Avec la Sembe, le décor est tout différent : nous quittons la ville pour partir dans les bois du Haut-Cabardès, dans le département de l’Aude, zone rurale où les activités économiques font cruellement défaut. Ce ne sont pourtant pas les ressources naturelles qui manquent. D’où l’idée de la Sembe d’exploiter les tombées de bois, avec l’aide des scieries et des fabricants de palette. Le bois récupéré, retraité, permet ensuite d’alimenter les chaufferies de plusieurs quartiers de la zone de même que les résidences particulières qui ont opté pour ce type de chauffage.Dans la catégorie Habitat et renouvellement urbain, le jury a dû trancher entre trois concurrents qui présentaient des projets bien séduisants. La Sara a eu la faveur du jury et des internautes (qui participent à hauteur de 30 % aux votes) pour son opération de renouveau du quartier de la Roseraie à Angers. Un quartier de 14 000 habitants qui retrouve peu à peu couleurs et fierté grâce à une rénovation conduite avec les associations d’habitants dans le respect des normes environnementales les plus exigeantes.Enfin, la Maison du tourisme du Golfe de Saint-Tropez l’a finalement emporté sur le beau projet de la Sem du Temple-sur-Lot qui exploite une base plein air performante et source d’activités pour la petite commune de 960 habitants. La Sem du Golfe de Saint-Tropez a en effet mis au point un site d’information internet en cinquante langues, qui permet aux particuliers comme aux professionnels d’accéder en temps réel à l’ensemble des possibilités d’hébergement, du grand hôtel à la petite maison d’hôte également traités.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK