L'actualité des Entreprises publiques locales

Tourisme fluvial : des navettes pour Angers

Publié le 25 juin 2010, par Patrick Cros/Naja

Angers Loire Tourisme propose de découvrir cet été les environs d’Angers au rythme de l’eau. Des navettes fluviales desserviront, du 26 juin au 5 septembre, des sites pittoresques en amont et en aval de la ville, le long de la Sarthe, de la Mayenne, de la Maine et de la Loire, vallée classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Une mise en valeur originale du patrimoine angevin pour mieux séduire les visiteurs au départ de l’ancienne capitale d’Anjou.

Des navettes fluviales traditionnelles en bois transportent les visiteurs au fil de l'eau vers la Loire et les Basses Vallées Angevines © Mamphoto

Des navettes fluviales permettront cet été de découvrir les atouts des environs d'Angers de manière originale. Lancée la première fois en juillet 2009, l'opération a été cette année étoffée face à l'accueil positif des locaux comme des visiteurs. Au programme : quatre parcours, au départ de la capitale du Maine-et-Loire, le long de la Sarthe, de la Mayenne, de la Maine et de la Loire. Au centre d'un bassin de plus de 250 kilomètres de rivières navigables, les itinéraires permettent d'apprécier un patrimoine historique et architectural exceptionnel, entouré de superbes espaces naturels. Une manière originale de se déplacer tout en découvrant le charme du tourisme fluvial en Anjou, sur les traces des mariniers d'autrefois. « C'est l'opportunité de découvrir au fil de l'eau neuf villes et villages touristiques et de nombreux sites de la région angevine », commente Jean-Michel Geneteau, directeur général d'Angers Loire Tourisme, Sem à l'origine de l'opération.

Du quartier de la Doutre d'Angers – aux maisons anciennes à colombages et aux ruelles pittoresques – jusqu'à Feneu, Briollay, Béhuard et Ponts-de-Cé, en passant par Sainte-Gemmes-sur-Loire, Écouflant, Bouchemaine, Cantenay-Épinard et Montreuil-Juigné, les navettes offrent chaque jour (sauf le lundi) l'occasion de pénétrer au cœur d'une région authentique. Chaque escale est un lieu propice à la découverte et à l'évasion. Une halte sur les bords de la Loire, aux Ponts-de-Cé, donne accès, par exemple, à un site unique en France. La ville est un chapelet d'îles façonné au gré de l'histoire du fleuve. L'architecture médiévale se mêle à celle de la grande époque de la marine locale et aux maisons de villégiature du début de XXe siècle. Sur la Mayenne, un arrêt à Feneu, ancien port d'embarquement de marchandises, ouvre les portes du Port Albert, du Château de Montriou et de nombreux circuits pédestres. Tandis que Briollay, qui borde la Sarthe, dévoile ses vieilles terres féodales, son patrimoine, son jardin botanique des fruits rouges, sa plage et ses balades à dos d'âne.

« Ce n'est pas une croisière touristique car il existe d'autres prestataires professionnels pour cela, avec conférences, déjeuners à bord, etc … », précise Jean-Michel Geneteau. Il s'agit ici de transporter les gens pour leur faire découvrir des communes riveraines d'Angers, et de mixer le bateau avec d'autres modes de déplacement doux tels que marche, vélo ou transport en commun ». La navette vers la Loire pourra accueillir jusqu'à 25 passagers, tandis que celle vers l'amont d'Angers aura une capacité de 10 personnes, avec la possibilité d'embarquer gratuitement quelques vélos pour poursuivre son parcours en deux roues. Coût du trajet : quatre euros par étape.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK