L'actualité des Entreprises publiques locales
Publié le 10 juin 2010, par Johannes Braun/Naja

Avec 198 emplacements de camping au milieu d’un site arboré de 300 ha avec plan d’eau, golf et restaurant, à deux pas du Futuroscope de Poitiers, le Parc de Saint-Cyr ne vole pas ses 280 000 visiteurs annuels. Un succès dû à un partenariat de près de 25 ans entre le syndicat mixte d’aménagement du Seuil du Poitou et la Sem Saga.

Le plan d'eau est pour beaucoup dans l'attractivité du parc de Saint-Cyr. © Saga

Né en 1987 à la faveur de la réhabilitation d'anciennes carrières le parc de Saint-Cyr s'est imposé comme l'un des principaux sites touristiques du Seuil du Poitou. Un développement dû à la volonté politique des élus du syndicat mixte d'aménagement du Seuil du Poitou, soutenue par les compétences de la société d'économie mixte Saga, qui en assure la gestion depuis les débuts. Le parc d'une superficie de 300 ha abrite aujourd'hui un camping quatre étoiles, un golf 27 trous ainsi qu'un restaurant, le tout autour du plus grand plan d'eau de la Région Poitou-Charentes (85 ha).

Ouvert d'avril à octobre, le camping compte 198 emplacements de plus de 100 m2 chacun destinés à répondre au besoin d'espace et de nature de ses 7 000 clients annuels. Outre une quinzaine de mobil-homes, le site propose également quatre bungalows toilés et autant de yourtes contemporaines, des « locatifs atypiques », qui permettent selon la directrice adjointe de la Saga Françoise Brisset, « de se démarquer des campings traditionnels ». L'attractivité de cet hébergement, réside bien entendu dans la multitude d'activités proposées au sein du parc de Saint-Cyr bien que « le Futuroscope reste une locomotive », selon Françoise Brisset.

En effet, ce sont en tout pas moins de 280 000 visiteurs qui foulent chaque année le sol du site, attirés pour près des deux tiers par la baignade et la pratique du nautisme sur le plan d'eau, mais également par le golf, et le parcours ornithologique voisin. Au côté des activités ludiques comme le pédalo, le canoë et le kayak, le site est en effet un lieu privilégié pour l'initiation aux sports de voile comme le catamaran et le fun boat. La baignade, elle, devrait également s'inviter au sein même du camping dès l'année prochaine avec la construction d'une piscine. Déjà particulièrement prisé par les promeneurs, le parc pourrait par ailleurs s'ouvrir prochainement sur le créneau de l'éducation à l'environnement avec la création d'un pôle nature en partenariat avec l'ONF.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK