L'actualité des Entreprises publiques locales

Hydrogaïa : un salon de l’eau pour Montpellier

Publié le 18 juin 2010, par Patrick Cros/Naja

Après le succès d’Energaïa, salon des énergies renouvelables lancé en 2007, la Saeml Enjoy Montpellier lance Hydrogaïa. La première édition de cette rencontre internationale dédiée à l’eau aura lieu du 25 au 27 mai 2011. L’événement entrera en synergie avec le tout nouveau pôle de compétitivité mondial eau basée dans la capitale du Languedoc-Roussillon.

La Saeml Enjoy Montpellier lance un salon professionnel international sur le thème de l'eau, l'un des enjeux majeurs du 21e siècle. © DR

Ouverture d'une nouvelle salle multifonction Aréna de haut niveau en septembre 2010, lancement du salon international Hydrogaïa dédié à l'eau en mai 2011 : Enjoy Montpellier est au cœur de l'innovation à Montpellier. La Saeml, qui organise déjà en propre cinq manifestations grand public et le salon professionnel Energaïa, mise cette fois sur la formidable dynamique que vient d'entraîner en avril dernier la labellisation par l'État du pôle de compétitivité mondiale « eau », basé dans la capitale du Languedoc-Roussillon. « Hydrogaïa bénéficie de l'appui d'un comité d'organisation composé de professionnels de haut niveau positionnés au cœur de la filière eau », commente François Barbance, directeur général d'Enjoy. Parmi eux : le pôle eau (qui regroupe les régions Languedoc-Roussillon, Paca et Midi-Pyrénées), le cluster eau (structure créée début 2008 pour préfigurer le pôle de compétitivité à vocation mondiale), VERSeau Développement (association qui rassemble et fait travailler ensemble chercheurs, industriels et collectivités territoriales sur le thème de la maîtrise de l'eau), SWELIA (réseau d'entreprises de la filière eau implantées en Languedoc-Roussillon et couvrant l'ensemble des besoins liés au cycle de l'eau).

« Face au changements climatiques et aux pénuries croissantes en eau qui touchent l'ensemble de la planète, Hydrogaïa offrira des expériences et des solutions innovantes, adaptées aux problématiques les plus complexes », explique François Barbance. L'enjeu est de taille : les experts estiment que la quantité moyenne d'eau douce disponible par habitant et par an pourrait chuter de 6 600 à 4 800 mètres cubes d'ici 2025, du simple fait de la croissance démographique, si de nouvelles solutions ne sont pas développées.

Pour faire face aux enjeux, Hydrogaïa se veut à la pointe des problématiques liées à l'eau. Les trois journées de conférences internationales mettront en avant aussi bien les innovations des industriels, que les besoins des collectivités et la coopération avec les pays méditerranéens. Pour faciliter les échanges et développer des synergies, des « bureaux de contacts » seront mis à la disposition des bailleurs de fonds nationaux et internationaux et des organismes officiels issus des Etats invités au salon. Un « Espace Hydro Formation » rassemblera également de nombreux organismes, publics et privés, de la formation initiale et continue, de l'enseignement supérieur ou d'organisations professionnelles, venus présenter leur offre exclusivement orientée sur les métiers de l'eau.

Top

Rechercher