L'actualité des Entreprises publiques locales

Nausicaa : Une rencontre mondiale pour l’avenir des océans

Publié le 3 mai 2010, par Patrick Cros/Naja

Le centre national de la mer Nausicaa (Boulogne-sur-Mer), géré par la Sem du même nom, accueillera la 4e Rencontre internationale de l’association Réseau Océan Mondial du 9 au 12 mai. Musées, centres de sciences, aquariums, chercheurs, associations et grand public se retrouveront pour réfléchir et débattre sur « le rôle de chacun pour une utilisation durable des océans ».

La 4e Rencontre Internationale du Réseau Océan Mondial aura lieu du 9 au 12 mai 2010 au centre national de la mer Nausicaa de Boulogne-sur-Mer. © Nausicaa

C'est un événement exceptionnel pour l'avenir du monde marin qui se déroulera du 9 au 12 mai prochain au centre national de la mer de Boulogne-sur-Mer, site géré par la Sem Nausicaa, axé sur les relations entre l'homme et la mer. La 4e Rencontre internationale du Réseau Océan Mondial – qui fera suite à la 5e Conférence sur les Océans, les Côtes et les Iles organisée à l'Unesco du 3 au 7 Mai, à Paris – veut tenter de donner un nouvel élan à la préservation des richesses océaniques.

L'objectif est ambitieux : élaborer avec l'ensemble des participants une stratégie afin de mobiliser le grand public à l'échelle internationale pour une utilisation durable de l'océan. Dans le collimateur des discussions : adopter un plan d'actions et de communication, en lien avec les grands sujets d'actualités sur les océans, « à développer dans les trois années à venir avec les partenaires du réseau, en s'appuyant sur la création ou la consolidation d'antennes par grandes régions du monde ». Mais aussi « partager et enrichir » les campagnes d'éducation et de mobilisation du public conduites à travers la planète, et particulièrement celles de l'association Réseau Océan Mondial et de ses partenaires.

Tous les spécialistes s'accordent sur les avancées notables qui ont eu lieu au cours des dernières années en matière d'éducation du public. « Mais l'action à conduire reste d'une grande ampleur », commente les organisateurs de la rencontre. « Il s'agit à la fois d'inciter chacun à préserver les écosystèmes de la planète, à adopter des modes de vie durables et à convaincre tous les acteurs publics et privés à faire des choix ambitieux ».

A partir des orientations prises lors de la Rencontre précédente, les membres du Réseau Océan Mondial ont contribué à l'émergence ou au développement de plusieurs actions phare comme la campagne « Consommation responsable des produits de la mer » ou encore l'organisation de manifestations dans une cinquantaine de pays à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Océan, désormais reconnue comme Journée officielle par les Nations unies. Parmi les autres initiatives notables qui ont vu le jour : l'édition, dans de nouvelles langues, du passeport « Citoyens de l'Océan » et l'organisation de « Parlements des Jeunes ».

D'autres Sem s'investissent, comme Nausicaa, dans préservation de la biodiversité des océans : la Sopab (une Sem multigestion qui gère entre autres Océanopolis à Brest), la Sem Biarritz Pôle Océan ou encore La Cité de la Mer à Cherbourg.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK