L'actualité des Entreprises publiques locales

Puy-en-Velay : La Seml fait revivre le centre historique

Publié le 8 avril 2010, par Johannes Braun/Naja

Partenaire de la Ville dans le cadre de l’Opah-RU qui a permis de rénover 228 logements dégradés entre 2004 et 2009, la Seml du Velay reprend du service après la sélection du Puy-en Velay comme ville pilote du Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD).

La rénovation des logements du centre ville s'est accompagnée d'opérations de requalification d'espaces publics. © Seml du Velay

Cité d'histoire juchée au cœur des volcans, le Puy-en-Velay refuse de devenir une ville-musée. À l'issue d'une vaste opération programmée pour l'amélioration de l'habitat de renouvellement urbain (Opah RU) initiée en 2004, la Ville a été retenue comme site pilote dans le cadre du Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD). L'occasion de reconduire son partenariat avec la Seml du Velay, qui a piloté avec succès la rénovation de quelque 228 logements anciens dégradés dans le cadre de l'Opah RU et de 40 logements à travers deux opérations de résorption de l'habitat insalubre, ainsi que la requalification de plusieurs espaces publics. Dans la continuité de cette action, la Seml travaille actuellement à recenser les immeubles et logements nécessitant une mise aux normes. « On établit des bilans pour identifier le montant des interventions et les outils qu'elles nécessitent », explique Jérôme Allemand, directeur de la Seml.

Sur cette base, une convention de financement pluriannuelle assortie d'un programme d'actions sur six ans sera signée d'ici la fin de l'année avec l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) et l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Tandis que cette dernière financera la rénovation de l'habitat dégradé privé, l'Anru se chargera des opérations de recyclage foncier visant à transformer des bâtiments désaffectés en nouveaux logements. « La volonté est de continuer l'amélioration des conditions d'habitabilité d'un parc ancien contraint et de résorber l'habitat indigne dans l'objectif d'attirer de nouvelles populations dans le centre historique », assure Jérôme Allemand.

Loin de s'arrêter à la seule problématique du logement, la Seml entend utiliser tout les outils qu'elle a à sa disposition pour faire vivre le centre-ville du Puy-en Velay. Des actions de redynamisation du commerce allant de la simple amélioration de vitrines au remembrement commercial en passant par la communication seront ainsi menées en coopération avec l'office du commerce. La Sem va également continuer son travail de requalification des espaces publics, pour « créer des synergies entre le domaine public et les espaces privés », selon son directeur. Enfin, plusieurs gros chantiers sont également à l'étude du côté des équipements publics, avec l'extension de la mairie, la requalification d'une maison des associations et la réorganisation du stationnement en centre-ville.

Top

Rechercher