L'actualité des Entreprises publiques locales

Label Discerno-CSR : Neuf Epl distinguées

Publié le 27 avril 2010, par Patrick Cros/Naja

Neuf Epl de l’hexagone ont reçu lundi 26 avril à Bruxelles le prestigieux label européen Discerno-CSR. Une consécration pour ces entreprises publiques locales qui se sont distinguées en intégrant la responsabilité sociale et environnementale au coeur de leur activité. Le label, initié et mené par le CEEP avec la soutien de la Commission européenne, vise à inciter les entreprises de l’UE à développer les principes de la RSE et à promouvoir les initiatives.

Seize responsables d'entreprises européennes, dont neuf directeurs d'Epl françaises, ont obtenu le label Discerno-CSR (encadrés à droite par Valeria Ronzitti, directrice du CEEP et à gauche par Ralph Resch, secrétaire général du CEEP).

Les entreprises publiques, mixtes ou privées « au service de l’intérêt général » ont obtenu une reconnaissance européenne, lundi 26 avril à Bruxelles. Après un examen rigoureux par des experts, suivi d’une sélection finale par un jury de spécialistes, seize entreprises originaires de Pologne, Bulgarie, Portugal, Italie, France et Allemagne ont obtenu le label Discerno-CSR remis par le CEEP (Centre Européen des Employeurs publics et des Services d’intérêt général). Parmi elles, neuf Epl de l’hexagone qui se sont inscrites avec succès dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale (RSE) volontaire : la SIDR (La Réunion), la Semaad (Dijon), la Semavip (Paris), la Sipéa (Poitiers), la Semaest (Paris), LPA (Lyon), NGE (Nantes métropole), la Semise (Vitry-sur-Seine) et Arcavi (Ardennes).Cette dernière fait partie des quatre Epl françaises qui reçoivent la distinction pour la première fois avec, notamment, 25 contrats d’insertion pérennisés, une stratégie de valorisation des déchets en énergie, d’intégration paysagère et de nouveaux chantiers de recherche et de développement « verts » en physique chimie, robotique et biochimie. La Semise s’est également faite remarquée pour sa démarche RSE et son action de sensibilisation auprès de ses partenaires (entreprises, associations et public). La Semaad a été retenue, entre autres, pour ses opérations d’aménagement qui bénéficient en totalité de la certification environnementale Iso 14001 et pour son label environnemental européen EMAS (Eco Management and Audit Scheme). Enfin, la Sipéa a été appréciée pour son engagement dans une démarche RSE depuis plusieurs années, à la fois managériale (envers le personnel avec la mise en place de meilleures conditions de travail pour améliorer la performance), sociale (implantation dans un quartier populaire) et environnementale.« Depuis son lancement en 2008, ce label a aidé les entreprises à prendre conscience du rôle de la RSE et à l’aborder de manière constructive dans leurs activités », commente Valeria Ronzitti, directrice du CEEP qui représente plus de 500 000 entreprises en Europe employant plus de 64 million de personnes. Le défi du CEEP est désormais de s’affranchir de l’aide de la Commission européenne et de pérenniser ce label en le généralisant à l’ensemble de l’UE, en complément des six pays déjà participants (Pologne, Bulgarie, Portugal, Italie, France et Allemagne). La Belgique et la Suède ont déjà montré leur intérêt dans l’opération. « L’annonce sera faite au prochain Congrès du CEEP qui aura lieu à Madrid les 31 mai et 1er juin prochains », précise Valeria Ronzitti.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK