L'actualité des Entreprises publiques locales

Villefranche-sur-Saône : Le Nautile met le cap sur le bien-être

Publié le 11 mars 2010, par Johannes Braun/Naja

En réponse à la hausse de fréquentation du centre aqualudique Le Nautile, la Communauté d’agglomération de Villefranche-sur-Saône (CAVIL) a investi 600 000 euros dans les installations forme et bien-être. La Samdiv, Sem gestionnaire de l’équipement, compte sur cette offre renouvelée pour attirer les parents en quête de détente pendant que leurs enfants s’amusent.

Le Nautile comprend désormais un hammam, deux saunas et un spa. © Samdiv

La Société d'aménagement du district de Villefranche-sur-Saône (Samdiv), vient d'offrir une seconde jeunesse au centre aqualudique Le Nautile, qu'elle gère depuis sa construction en 1996. Six mois de travaux et un investissement de 600 000 euros, assumé en totalité par la Communauté d'agglomération de Villefranche-sur-Saône (CAVIL), ont été nécessaires pour agrandir l'espace forme et bien-être du site. L'équipement comprend désormais outre une salle de fitness modernisée, un hammam, deux nouveaux saunas ainsi qu'un spa ouvert sur le jardin extérieur. Cette offre bien-être, accolée à un bassin classique de 25 mètres, une zone ludique et une zone enfant constitue le cocktail idéal pour attirer les parents qui souhaitent se détendre en gardant un œil sur leur progéniture. « Notre objectif commercial est de développer la clientèle familiale », confirme Didier Rességuier, le directeur de la Samdiv.

Si la rénovation s'imposait face au vieillissement des équipements du Nautile, les nouvelles installations répondent également à la hausse de fréquentation de ces dernières années. Entre 2000 et 2008, le centre est en effet passé de 144 000 à près de 200 000 entrées annuelles, sans compter les quelque 70 000 entrées associatives et scolaires. Son club de remise en forme, qui accueillait moins de 5000 personnes par an il y a dix ans, a plus que triplé sa clientèle, avec plus de 16 000 usagers en 2008.

L'arrivée de Didier Rességuier a la tête de la Samdiv il y a deux ans a également été le point de départ d'une démarche de certification Iso 9001 de l'établissement aqua-ludique. « Nous avons remis entièrement à plat le fonctionnement du Nautile pour nous recentrer sur la qualité du service et la satisfaction des clients, mais également celle des salariés et des actionnaires ».

Dans la continuité de la politique d'aménagement qu'elle mène depuis plus de 40 ans pour le compte de Communauté d'agglomération de Villefranche-sur-Saône, la Samdiv pilote parallèlement deux Zac, une zone d'activités et un vaste projet de rénovation du centre de la Ville.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK