L'actualité des Entreprises publiques locales

La Folle Journée de Nantes et du monde

Publié le 22 janvier 2010, par Pauline Rivaud/Naja

La Folle Journée est un événement culturel unique en son genre. Plus qu’un festival de musique classique, c’est le point d’orgue de la politique culturelle de Nantes. Créé en 1995 par René Martin, l’événement se décline aujourd’hui à l’international, à Lisbonne de 2000 à 2007, à Bilbao, à Tokyo, en 2007 à Rio de Janeiro et depuis 2008 à Kanazawa. Et cette année, la Folle Journée consacrée à Chopin se déroulera à Nantes du 27 au 31 janvier, puis au Japon et à Varsovie.

Née de la volonté de la Ville de Nantes, La Folle Journée est aujourd'hui une manifestation dont le concept est devenu international. © La Folle Journée/Marc Roger

D'année en année, le succès remporté par la Folle Journée ne cesse de croître. De 18 000 billets à Nantes en 1995, La Folle Journée enregistre aujourd'hui environ 124 000 entrées autour de 281 concerts à Nantes, à Bilbao 37 000 entrées pour 80 concerts, à Tokyo 500 000 entrées pour 303 concerts (comprenant des ateliers pour enfants et des animations gratuites), à Rio de Janeiro 36.000 entrées pour 48 concerts et à Kanazawa 103 000 entrées pour 160 concerts.

Chaque année la manifestation rend hommage, soit à un célèbre compositeur, soit à l'une des périodes ou l'un des courants majeurs de l'histoire de la musique et accueille les plus grands artistes internationaux. Pour sa seizième édition, du 27 au 31 janvier, La Folle Journée a choisi de rendre hommage à Chopin, en cette année du bicentenaire de sa naissance.

En mars 2009, René Martin s'est rendu à Varsovie pour rencontrer Hanna Gronkiewiez-Waltz, maire de la ville, entourée de toute son équipe. Il a également rencontré Waldermar Dabrowski, directeur de l'Opéra national de Varsovie et président du Comité international pour la célébration du bicentenaire de la naissance de Chopin en 2010. Andrzej Sulek, directeur de l'Institut Chopin, assistait également à ces rencontres, au terme desquelles il a été décidé qu'une Folle Journée Chopin se déroulera à Varsovie les 10, 11, 12, 13 juin 2010. Deux Folles Journées sont aussi prévues à Niigata du 30 avril au 1er mai 2010 et à Biwako les 8 et 9 mai 2010 dans le cadre de la Folle Journée au Japon.

La Folle Journée est gérée par une société d'économie mixte. Son budget est conséquent : 4 M€ dont 1 M€ donné par la Ville, 800 000 euros viennent des partenaires privés. Un club d'entreprises a été créé avec plus de 50 entreprises locales. L'équilibre des comptes est atteint par les recettes propres. A la dernière édition, le ratio du financement des collectivités a diminué sensiblement. L'événement a développé des retombées économiques considérables. Elles représentent plus de deux fois le budget pour la métropole : qu'il s'agisse du vendeur de disques, du libraire…

Top

Rechercher