L'actualité des Entreprises publiques locales

Aisne : La Seda défend la santé en milieu rural

Publié le 8 décembre 2009, par Johannes Braun/Naja

Aménageur historique du département de l’Aisne, la Seda a pris partiellement le relais de l’Etat en 2004 en matière d’assistance technique aux établissements d’équipements sanitaires et sociaux. Son ambition : permettre aux établissements des zones rurales de se moderniser et donc de perdurer.

Le projet de restructuration du centre hospitalier de Laon prévoit une extension de 17 000 m2 pour un investissement de 50 M€. © Seda

C'est au début des années 2000, face au désengagement progressif de l'Etat du secteur sanitaire et social, que la Société d'équipement du département de l'Aisne (Seda) propose de poursuivre les travaux de mise aux normes, d'extension et de mise en conformité des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de son territoire. La Sem compte sur ses compétences de constructeur d'équipements publics pour prendre le relais du service public auprès des collectivités et des établissements.

Cinq ans et quelques appels d'offres plus tard, la société mène de front une demi-douzaine de projets dont la restructuration lourde du centre hospitalier de Laon. Les travaux, démarrés en mars 2008, concernent une extension de 17 000 m2 pour un investissement de plus de 50 M€.

La Seda n'en oublie pas pour autant les petits établissements, pour qui elle continue d'intervenir à des échelles moindres en tant qu'assistante à maîtrise d'ouvrage. C'est ainsi qu'il y a deux ans, la Sem a livré une maison de retraite de 80 lits avec une unité Alzheimer à la commune de Liesse Notre-Dame. Courant 2009, c'est un petit service d'urgence qui a été achevé pour le compte du centre hospitalier de Chauny. « Nous sommes dans un département relativement rural avec peu de grands hôpitaux », explique Claude Barthelme, chargé d'opérations pour la société, « c'est pourquoi nous intervenons plus sur des structures d'accueil à vocation sociale que des établissements de santé à proprement parler ».

Preuve que la machine est lancée, la Sem engage en ce moment même une opération de 10 M€ en tant que maître d'ouvrage délégué pour la construction d'une maison de retraite à Coucy-le-Château tandis qu'en parallèle, les chantiers d'extension et de réhabilitation d'Ehpad continuent sur les communes de Marle, Seboncourt, Vendeuil et Villers-Cotterêts. Pour Claude Barthelme, l'objectif est désormais de « poursuivre cette activité avec les établissements qui initient des réflexions en ce sens », notamment « en réalisant des études de faisabilité pour les aider dans leurs prises de décisions ». Pour ce dernier, « les opérations menées par la Seda permettent à des établissements de se moderniser et donc de perdurer ».

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK