L'actualité des Entreprises publiques locales

Triselec : Le centre d’Halluin renaît de ses cendres

Publié le 24 novembre 2009, par Johannes Braun/Naja

La Société anonyme d’économie mixte Triselec a lancé fin octobre les travaux de reconstruction du centre de tri et de recyclage des déchets de la Communauté urbaine de Lille situé à Halluin, détruit par un incendie en octobre 2008. La nouvelle unité sera capable de traiter 65 à 90 000 tonnes de déchets par an dès juin 2010.

Le centre de tri de Triselec à Halluin emploie 290 personnes.©Triselec

Un an après l'incendie qui a ravagé sa principale usine de recyclage, à Halluin dans le Nord, la Société anonyme d'économie mixte Triselec a lancé fin octobre la reconstruction des installations. À l'issue des travaux, qui doivent durer jusqu'en juin 2010, l'unité d'Halluin redeviendra le plus grand centre de tri des déchets de France, avec une capacité de traitement annuelle comprise entre 65 à 90 000 tonnes, pour une surface totale accrue (8 000 m2, contre 6 000 avant l'incendie), et un investissement de près de 10 M€. Toujours soucieuse de donner l'exemple, Triselec profite de ce chantier pour construire une partie de ses futurs locaux suivant la démarche haute qualité environnementale. Cet engagement devrait se traduire par l'intégration de panneaux photovoltaïques et la mise en place d'un système de récupération des eaux de pluie. Par ailleurs, le parcours de visite de l'usine va être rendu accessible aux personnes à mobilité réduite. Ce dispositif pédagogique cher à l'entreprise draine chaque année plus de 8 000 visiteurs.

Ce rebond spectaculaire est le fruit de la mobilisation des équipes de Triselec pour maintenir l'activité de la société malgré la destruction de son principal outil de travail. Dès le lendemain de l'incendie, l'activité du centre de tri d'Halluin était redistribuée d'urgence sur différents sites de la métropole lilloise ce qui a permis de maintenir l'emploi des 290 salariés du site et bien sûr de continuer à assurer normalement le recyclage des déchets des 87 communes de la communauté urbaine. En février 2009, l'ensemble de la production avait été rapatriée sur le site d'Halluin suite à la création d'une unité de recyclage provisoire sur un espace de 1 500 m2.

Ouvert en 1994, deux ans après la création de Triselec, le centre de tri des déchets d'Halluin traitait quelque 100 000 tonnes de déchets par an. Après sa modernisation en 2007, il avait atteint un taux de refus de moins de 15 %, une performance qui devrait être retrouvée voire dépassée avec les nouvelles installations. Un deuxième centre de tri et recyclage d'une capacité de traitement annuelle de 50 000 tonnes a été inauguré début 2008 pour faire face à l'extension de la collecte sélective et un troisième équipement d'une capacité de 15 000 tonnes par an devrait être implanté à proximité de Roubaix dans les années à venir.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK