L'actualité des Entreprises publiques locales

Technologies innovantes : La Semidias fait grandir les PME

Publié le 12 novembre 2009, par Elsa Bellanger/Naja

Un hôtel d’entreprises et des pépinières, destinés à soutenir la création de petites activités et d’entreprises de technologies innovantes, participent au développement économique toulousain avec l’appui de la Semidias (Société d’économie mixte pour l’innovation, le développement industriel et de l’animation scientifique). Structure d’animation créée par la ville de Colomiers, l’Université Paul Sabatier et l’Aérospatiale, la Sem a été intégrée par le Grand Toulouse en 2003.

Siège de la Semidias, le bâtiment Socrate est implanté à Colomiers. © DR

Créée en 1994, la Semidias (Société d'économie mixte pour l'innovation, le développement industriel et de l'animation scientifique) a pour principale mission de participation au développement économique de la région Midi-Pyrénées, en accompagnant notamment des entreprises des secteurs des matériaux et des technologies avancées. « C'est l'ancien maire de Colomiers, Alex Raymond, qui était également président du Conseil régional de Midi-Pyrénées, qui a initié ce projet. La ville étant dominée par l'industrie, l'idée était de diversifier l'activité en développant notamment le secteur tertiaire et celui des hautes technologies », explique Louis Germain, président du conseil de surveillance de la Semidias. Rapidement, l'initiative s'est orientée vers la création d'une structure d'animation axée sur les matériaux. « Dès le départ, les potentiels du territoire, représentés par l'Université Paul Sabatier (UPS) et le secteur de l'aérospatiale (EADS), ont été intégrés au projet », précise Louis Germain. La ville de Colomiers était donc l'actionnaire majoritaire et l'UPS et EADS, qui détenaient 20 % du capital chacun, ont été associés au conseil de surveillance. La création de la structure a abouti à la mise en place d'un hôtel d'entreprises et de pépinières, destinés à soutenir la création de petites activités et d'entreprises de technologies innovantes.

Depuis l'ouverture à l'intercommunalité en 2003 et la cession d'une partie des parts détenues par la ville au Grand Toulouse, la Semidias a commencé à gérer les pépinières d'entreprises du Grand Toulouse. « L'atout de la Semidias est de mettre en relation les PME avec les grands groupes. Airbus notamment ouvre ses technologies aux porteurs de projets innovants » souligne Louis Germain. Actuellement, une branche « formation », toujours axée sur l'aéronautique, est en développement, notamment sous la forme d'apprentissage à distance. Airbus permet également aux PME d'accéder à ses formations.

Top

Rechercher