L'actualité des Entreprises publiques locales
Publié le 29 juin 2009, par Patrick Cros/Naja

Brest a ouvert en mars son tout nouveau port de plaisance, au cœur de la ville : le Port du Château. Gérée par la Sopab, cette structure donne à la cité une ouverture exceptionnelle sur l’océan. Un nouvel atout pour l’agglomération qui peut désormais accueillir à l’année 575 bateaux supplémentaires et même organiser des manifestations nautiques au départ de son centre urbain.

La rade de Brest a obtenu le label Pavillon bleu qui sera demandé pour le Port du Château grâce à la politique environnementale de la Sopab (mise en place d'une zone de traitement des déchets, récupération des «eaux noires» des bateaux...) © Sopab

Mars 2009 marque un véritable tournant dans la vie de Brest. Après plus de deux ans de travaux et 33 millions d'euros d'investissement, la ville a su transformer une zone militaire en « marina » moderne et agréable, en plein centre ville. Le Port du Château a ouvert ses 575 anneaux aux bateaux de plaisance, propulsant la cité du Ponant dans la cour des grands ports d'accueil français. « C'est un emplacement magnifique, la collectivité et l'ensemble de ses partenaires ont offert à la région brestoise un nouvel outil de développement économique », commente Jacques Sévellec, directeur général de la Sem Sopab qui gère le site ainsi que le Port du Moulin Blanc (1 460 anneaux), Océanopolis (le parc de découverte des océans), le Parc des expositions, le centre des Congrès, la Scène nationale, la patinoire et des parkings.

La ville dispose ainsi désormais de 2 200 places à l'année pour ses bateaux. Une sérieuse bouffée d'oxygène pour les plaisanciers parfois en liste d'attente depuis plusieurs années. La nouvelle « marina », comme on l'appelle également ici, affichait d'ailleurs complet avant même son ouverture en mars. « Ce port en centre urbain va encore renforcer l'image de Brest comme ville de la mer », explique Jacques Sévellec. Situé à l'entrée de la rade dans un cadre superbe, il apporte un gain de temps d'environ une heure pour un voilier, par rapport au Port du Moulin Blanc. Des atouts qui devraient permettre de dynamiser l'activité de passage, avec une clientèle anglaise importante, grâce à un bassin capable d'accueillir 150 bateaux pour une ou plusieurs journées. D'autant que le site est particulièrement attractif avec ses commerces, restaurants et bars, à deux pas seulement. C'est aussi devenu un lieu de promenade pour les Brestois. La balade sur sa digue de 650 mètres de long est particulièrement appréciée, donnant une perspective originale sur la ville et l'océan. Des événements nautiques seront également organisés. Déjà au programme de l'été 2009 : le Tour du Finistère et le Tour de Bretagne.

Ouverte en été (juillet et août) de 8 h à 22 h, avec une permanence 24h/24, la Capitainerie, mise en place et gérée par la Sopab, est le centre vital de la « marina ». La Sem tient à proposer un service à la fois convivial et professionnel. « Nous sommes là pour accueillir les plaisanciers, les guider dans le Port où ils disposent, entre autres, de douches, de toilettes, d'un accès wifi, d'une station de carburant à flot, mais aussi pour les aider à découvrir Brest et sa région », précise Jacques Sévellec.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK