L'actualité des Entreprises publiques locales

Semie : un village seniors pour Niort

Publié le 10 mars 2009, par Patrick Cros/Naja

La Société anonyme d’économie mixte immobilière et économique (Semie) prépare la création de la toute première résidence pour seniors de la Ville de Niort, dans les Deux-Sèvres (Poitou-Charente). Un « village » d’une vingtaine de maisons qui entrera en synergie avec les services de la maison de retraite voisine.

Destiné à une clientèle senior, le futur village seniors fonctionnera en synergie avec la maison de retraite voisine © Semie

Spécialisée dans la construction de logements sociaux et l'aménagement de structures tels que lotissements, la Semie réfléchissait depuis un an à d'autres formes d'urbanisation pour accueillir les gens dans l'un des nouveaux quartiers de la ville, Les Brizeaux. L'ancienne Zac dispose aujourd'hui d'une infrastructure complète avec logements, espaces verts, commerces, crèche, école, Poste, foyer pour personnes âgées et maison de retraite. « C'est après discussion avec la directrice de cette dernière que le projet de village seniors, qui sera le premier de la ville, a pris forme », raconte Lucien Guignabel, directeur technique et président du directoire de la Semie. La possibilité de développer des synergies avec cet établissement a séduit les responsables de la Sem et de la municipalité, principale actionnaire de la société d'économie mixte.

Cette future résidence seniors bénéficiera ainsi de certains services de la maison de retraite « Les Flots bleus » (Ehpad), située à une centaine de mètres seulement : système d'appel en cas de problème de santé, restauration midi et soir ou encore animations, seront proposés en option. Avec sa vingtaine d'habitations de type 2 à 3 (deux à trois pièces avec salle de bains et cuisine), jardins, ruelles et placette avec bancs, ce village se voudra convivial et capable de faciliter une vie sociale. « Il sera destiné à des personnes âgées autonomes et valides de plus de 60 ans, seules ou en couple sans enfant, qui désirent vivre en maison individuelle de plain-pied, tout en profitant de confort, de convivialité et de sécurité », précise Lucien Guignabel. La location se fera avec des financements de type logement social ou intermédiaire, selon les revenus des résidents.

Après recherche de financements, obtention d'un agrément logement social et appel d'offres, les travaux de ce « village » devraient démarrer au printemps 2010. La Semie vise pour ces nouvelles maisons le label BBC (bâtiment basse consommation énergétique) délivré par l'association Effinergie. « Nous envisageons également la mise en place d'une chaudière bois qui alimentera à la fois la maison de retraite, le foyer, l'école, la crèche et le village seniors », ajoute le directeur technique de la Semie. Un réseau de chaleur pourrait être ainsi créé, alimenté par la filière bois locale.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK