L'actualité des Entreprises publiques locales

Paris, le 19e se met à la géothermie

Publié le 20 février 2009, par M-A.R

La Compagnie de parisienne de chauffage urbain (CPCU) s’engage dans la réalisation et l’exploitation de puits de production de chaleur par géothermie, dans le 19e arrondissement de Paris. Elle a signé une convention pour 30 ans avec la Ville.

Schéma du projet de géothermie du Nord-Est de Paris © CPCU

Chargée de la production et de la distribution de chauffage par eau chaude ou par vapeur, la société d'économie mixte CPCU envisage d'utiliser la ressource géothermale souterraine. Les travaux de forage ont débuté pour aller puiser l'eau naturellement à 57° dans le dogger, couche géologique enfouie à environ 1 800 mètres de profondeur, sous le site de la Zac Claude-Bernard, en bordure du périphérique et du canal Saint-Martin.

Un puits récupérera l'eau chaude pour la distribuer dans les immeubles et un second réinjectera l'eau dans la nappe phréatique pour ne pas l'épuiser.

Ce projet estimé à 31 millions d'€ devrait être achevé en 2011. Il permettra une réduction de 60 % des émissions de gaz à effet de serre, dans un secteur situé entre la porte de la Chapelle et la porte de la Villette. La ressource géothermale couvrira 54 % des besoins du secteur soit, à terme, plus de 2,5 millions de m2 et 12 000 logements. Une économie d'environ 14 200 tonnes/an de CO2 sera ainsi réalisée.

Avec plus de 440 km de réseau, CPCU alimente 5 300 clients dans Paris et la proche banlieue. Aujourd'hui, cette Entreprise publique locale utilise près de 50 % d'énergie renouvelable pour produire la chaleur, grâce à la valorisation énergétique des déchets, ce qui représente 1,5 million de tonnes de CO2 évitées dans la région parisienne.

CPCU est partenaire du plan climat de la Ville de Paris et acteur majeur du développement durable pour la Région Ile-de-France.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK