L'actualité des Entreprises publiques locales

Shema : les anciens sites industriels normands reprennent des couleurs

Publié le 14 mars 2008, par Lise Mayrand

La Shema vient de réhabiliter quatre sites occupés autrefois par l’entreprise Moulinex à Alençon, Caen, Falaise et Bayeux. Une opération lourde, rendue possible par le soutien grandissant apporté par les départements de Basse-Normandie depuis la naissance de la société d’économie mixte en 1989. En presque vingt ans, celle-ci est devenu un acteur majeur de la redynamisation du territoire économique normand.

Le Parc d'Activités Technologiques Citis, une réalisation de la Shema à Hérouville Saint-Clair. © Alain Joseph

La Shema, Sem basée en Normandie, livre actuellement aux entreprises et promoteurs les 4 sites industriels rénovés de l'ancien fabricant d'appareils ménagers Moulinex en Basse-Normandie. Après 6 ans de travaux, comprenant la dépollution, la démolition et la reconstruction d'une partie des bâtiments, l'aménagement d'espaces publics, les anciens ateliers accueillent de nouveaux des entreprises. A Alençon, le site, le plus ancien de l'industriel, a été en grande partie démoli au profit d'un quartier mixte d'habitat et d'activité tertiaire, en bord de Sarthe. En 2009, une résidence pour personnes âgées en cours de construction et 300 logements sortiront de terre.

Achetée par la Shema, pour moins de 3 millions d'euros, les 4 sites, ont nécessité en tout 34 millions d'euros que la Sem a réalisé grâce à une évolution importante de sa structure depuis sa création en 1989.

A ses débuts, le terrain d'exercice de la Shema est la commune d'Hérouville Saint-Clair, dans le Calvados. Elle a pour mission la gestion du renouvellement urbain et de la diversification du tissu industriel local, une activité qui la destine à côtoyer les entreprises. Dans ce cadre, la Sem crée deux filiales, l'une de « commercialisation » de ses espaces aménagés ou construits, l'autre de portage d'immobilier d'entreprises pour répondre à des besoins que le secteur privé seul ne couvre pas.

Progressivement, la Shema va étendre son champ d'action à l'agglomération de Caen, puis à la région et aux trois départements de Basse-Normandie et, depuis trois ans, à la région havraise en Haute-Normandie, tous ces partenaires étant entrés dans son capital (5,3 M€) avec les Chambres de commerce de Caen et du Havre, et la plupart des banques régionales des deux rives de la Seine.

En 2008, la société conduit déjà une centaine d'opérations. Son chiffre d'affaire 2008 frisera les 40 millions d'euros. D'autres projets sont au démarrage : récemment, la Sem réalise avec des partenaires privés 24 000 m² de bureaux à Caen. Elle a lancé avec la Ville du Havre un éco-quartier sur les hauts de Bléville et va aménager et commercialiser un parc logistique, industriel et commercial au pied du Pont de Normandie, à Honfleur.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK