L'actualité des Entreprises publiques locales
Publié le 31 mars 2008, par Lise Mayrand/Naja

Afin de permettre au plus grand nombre de fouler le « green », la Segapal* de Vaulx-en-Velin fait la promotion du golf, longtemps considéré comme élitiste, parmi les activités qu’elle propose au grand public. Son credo : le golf est un sport comme les autres. Une philosophie qu’elle met en pratique pour toucher entre autre les quartiers défavorisés de l’Est lyonnais.

Le golf fait partie des activités proposées au grand public par la base de loisirs du parc Miribel-Jonage. © ABI/ABO/E. Bougeois

Depuis 1979, la Segapal, une Sem située à Vaulx-en-Velin mais dont le territoire couvre 11 communes, s'ingénie à faire connaître au public un grand nombre d'activités sportives et de loisirs, et en particulier le golf dans le cadre du Grand Parc Miribel-Jonage, une étendue verte de 2 200 hectares dont elle gère le développement et l'aménagement.

Au début des années 1980, un parcours de 4 trous puis 9 trous en 1990 prend forme sur 10 hectares. Afin de démocratiser cette discipline réputée peu populaire, la société propose au syndicat mixte propriétaire, le Symalim, de donner un coup d'accélérateur en 2001. Ainsi le parcours de 9 trous est rénové, les « green » synthétiques sont remplacés par une surface en herbe véritable et les structures d'apprentissage se développent. Deux professeurs et 40 postes d'entraînement sont au service du public. L'association du golf est également redynamisée afin de gérer les activités sportives et les compétitions. « Notre ambition est d'attirer les débutants, leur donner envie de persévérer et de s'attaquer à des parcours plus importants que le nôtre, des 18 trous par exemple. Par ailleurs, nous cherchons à toucher les populations des zones sensibles, notamment les écoles de l'Est lyonnais. Notre objectif est de faire du golf un sport accessible à tous », résume Didier Martinet, directeur général de la Segapal.

Avantage non négligeable, la petite taille du parcours permet de proposer des tarifs attractifs à l'année. A l'occasion, on peut prendre contact avec la discipline sur le « practice », le terrain d'entraînement des golfeurs pour un prix moyen de 2 € le seau de 50 balles ou perfectionner son geste sur un parcours pour un peu moins de 20 €.

Et la formule semble fonctionner puisque de 140 habitués en 2001, l'association des golfeurs recense aujourd'hui 300 adhérents. La Segapal revendique également le triplement du chiffre d'affaire du golf qui atteint aujourd'hui 200 000 € en 2007 soit 20 % du chiffre d'affaire total de la base de loisirs Miribel-Jonage.


* Segapal : Sem pour la gestion et l'animation des équipements de plein air et de loisirs du Grand Parc Miribel Jonage.

Top

Rechercher