L'actualité des Entreprises publiques locales

GEG s’étend de l’eau à l’air

Publié le 15 février 2008, par Patrick Cros/Naja

Gaz et Electricité de Grenoble (GEG), société d’économie mixte au capital de 24,75 M€, se lance dans l’éolien. Ce spécialiste de l’hydroélectricité, avec ses quinze centrales, se tourne ainsi vers l’avenir : après avoir développé depuis quelques années des programmes de production d’énergie solaire photovoltaïque, c’est avec le vent que l’entreprise grenobloise se diversifie aujourd’hui.

GEG vient de réaliser à Grenoble deux bâtiments à haute efficacité énergétique dont l'un à énergie positive © GEG

La Sem grenobloise GEG vient d'acquérir huit éoliennes à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales), d'une capacité de production de 7,6 mégawatts. Avec ce nouveau parc et ses centrales hydroélectriques, sa capacité de production d'énergies renouvelables atteint désormais une puissance de 32 mégawatts pour une quantité d'électricité verte à vendre qui passe à 130 gigawattheure.

Sensible à l'enjeu du développement durable, la Sem vient également de réaliser à Grenoble deux bâtiments à haute efficacité énergétique dont l'un à énergie positive. « Nous avons installé des panneaux solaires photovoltaïques sur les toitures et auvents. Le bilan énergétique est estimé à + 1 900 kWh par an », explique Jean-Paul Giraud, P-dg de Gaz et Electricité de Grenoble. « Quant aux bureaux, ils consommeront 43 kWh par m2 et par an, alors que la moyenne du parc existant de bureaux en France, selon l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), se situe à 283 kWh par m2 et par an ».

Plus que centenaire, GEG est une entreprise originale dans le paysage énergétique français. Ses métiers couvrent l'ensemble du secteur de l'énergie. Productrice d'énergies renouvelables, GEG est également spécialisée dans la distribution d'électricité et de gaz à Grenoble (157 000 habitants) et dans toute la France. Elle assure aussi l'éclairage public de la capitale de l'Isère (20 000 points lumineux). L'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence, le 1er juillet dernier, l'a poussée à étendre son rayonnement géographique au travers notamment de ses filiales de commercialisation.

En 2006, GEG a réalisé un chiffre d'affaires de 125 millions d'€. La société, qui emploie 430 personnes et qui compte 96 000 abonnés « électrique » et 47 000 abonnés « gaz », est devenue le 6e distributeur d'électricité et le 4e distributeur français de gaz.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK