L'actualité des Entreprises publiques locales

Filière optique-laser : la Seml Route des Lasers trace le chemin

Publié le 27 février 2008, par Anna Musso/Naja

Depuis 2004, la Seml Route des lasers promeut et facilite l’implantation des entreprises autour du site du futur « Laser Mégajoule » du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), au Barp. Objectif : développer une filière d’excellence dans le domaine de l’optique et des lasers en Gironde et en Aquitaine.

Vue aérienne Laséris 1 © G2I-Vertigo

Créée en juin 2004, la Seml Route des lasers (Seml RdL) de Bordeaux, s'inscrit dans un vaste programme d'aménagement du territoire, initié par l'Etat et les collectivités territoriales en 2002, dont l'objectif est de développer une filière d'excellence dans le domaine de l'optique-laser en Aquitaine et en Gironde.

« En 1996, le gouvernement a annoncé l'implantation d'un immense bâtiment dédié à la simulation nucléaire, le « laser Mégajoule » du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), au Barp, en Gironde. C'est afin d'encourager les futures retombées économiques et sociales sur le territoire liées à ce grand pôle de recherche, que la Seml RdL a été créée » raconte Isabelle Laporte, directrice de la Seml RdL.

Composée d'une équipe de six personnes et dotée d'un capital détenu à 64 % par des collectivités et des organismes de recherche publics et à 36 % par des entreprises privées, la mission de la Seml est d'aménager les zones industrielles afin d'accueillir entreprises et chercheurs à proximité du site du centre d'excellence.

Ainsi, depuis sa création, trois parcs technologiques ont été implantés sur 31 hectares. Ils proposent plus de 28 800 mètres carrés de surface industrielle (réalisés, en cours de réalisation ou en étude de conception) dont 2400 m2 de salles de laboratoires mis à disposition des entreprises sous forme de baux locatifs. Baptisé « Laseris 1 », le premier centre industriel se situe à seulement 500 mètres du futur « Laser Mégajoule ». Le second « Laseris 2 » est une zone qui offrira prochainement des services d'hôtellerie, de restauration, de crèches, indispensables au bon accueil des entrepreneurs et des chercheurs.

Enfin, « La Cité de la Photonique-Unitec », basée à Pessac, à proximité du campus universitaire a pour premier objectif de rapprocher les laboratoires de recherche et les industriels de la filière optique-laser. Le centre de transfert de technologie « ALPhANOV », qui doit prochainement s'y implanter, constituera un trait d'union majeur pour le développement et le transfert de nouvelles technologies issues des laboratoires universitaires et des expérimentations autour des grands lasers du CEA.

Top

Rechercher

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs utilisés pour optimiser votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. OK